Sexisme : une femme en "robe champagne" à un salon d'entreprises à Amiens choque

Femme portant une robe champagne à un événement de la CCI d'Amiens
Femme portant une robe champagne à un événement de la CCI d'Amiens
Une femme portant une robe champagne à un événement d'entreprises à Amiens jeudi à choqué des visiteuses qui ont publié les photos en ligne. Le costume est accusé d'assimiler les femmes à des objets.
A lire aussi
"Nous ne nous laisserons plus faire !" : 700 femmes dénoncent le sexisme dans la musique
News essentielles
"Nous ne nous laisserons plus faire !" : 700 femmes...

Les femmes ne sont pas des objets épisode 168 618 176. Jeudi 28 mars se déroulaient à Amiens le salon CCI Business Event, un rassemblement de toutes les entreprises de la région.


Une responsable d'association, présente dans le cadre de son travail, voit alors passer dans les allées une femme portant une armature à roulettes lumineuse avec des emplacements à verres de champagne. Les passant·es peuvent alors se "servir" sur la robe de cette femme considérée comme un présentoir, donc un objet.


La témoin présente sur l'événement, qui souhaite rester anonyme, a publié les photos sur sa page Facebook. "Comme je l'ai dit dans mon post, une femme n' est pas un présentoir ni un objet. Par ailleurs, il y avait pas ou peu de choses visibles sur les patronne, les entrepreneuses, les porteuses de projet... C'est d'autant plus choquant à l'heure de l'égalité femmes hommes et dans le monde 'moderne' dans lequel on nous dit être. Déjà que le monde de l'entreprise et de l'entrepreneuriat est massivement masculin..." a-t-elle expliqué, tout en signalant ce sexisme ordinaire aux associations féministes locales.

La photo à part la suite était reprise par le compte Twitter Collectif des Droits des femmes. Sous le post les internautes soulignent le sexisme d'une telle initiative comme Patric Jean, ou l'actrice Sand Van Roy.

Une autre personne présente sur le salon revient elle aussi sur l'événement sur la page Facebook féministe locale Les Bavardes : "J'étais sur le salon et j'ai trouvé ça hyper ringard voire vulgaire, aucun talent innovant en plus d'être rétrograde. Certains semblaient subjugués par tant de talent marketing."


Contrairement à ce que les photos laissent penser, cette hôtesse n'a pas été recrutée par l'Union de crédits immobiliers Amiens, dont la note a été dégradée à tort sur leur page Facebook, mais par la société Gourmet Réception d'Amiens.

Cette entreprise de service traiteur s'en est fait l'écho sur sa page Facebook. Aux critiques formulées par une internaute, la société répond simplement : "Nous sommes désolés que ce post vous choque. Notre intention n'était pas de dégrader l'image de la femme. Notre collaboratrice Charlotte a servi d'une manière différente."


Devant la polémique, la CCI Amiens-Picardie a réagi dans un communiqué vendredi en début d'après-midi en déclarant : "La CCI tenait à signaler que cette prestation a été mise en place par l'un des exposants du salon, et non à l'initiative de la CCI."


Avant d'ajouter : "La CCI Amiens-picardie et sa présidente sont particulièrement sensibles à la place de la femme dans le milieu entrepreneurial et avaient, pour leur part, organisé un temps fort lors du CCI Business Event, afin de mettre en avant les réussites féminines et de proposer un accompagnement et une visibilité aux femmes dirigeantes et aux porteuses de projet."

Aussi, pendant l'événement, la CCI a fait savoir à la société de traiteur qu'elle souhaitait le retrait du costume de cette serveuse. Selon les organisateurs de l'événement, Gourmet Réception l'a fait dans la foulée et prend les critiques au sérieux.

Même s'il s'agit surtout d'une maladresse de la part de l'entreprise, ces petites Pépites Sexistes du quotidien sont récurrentes et fatigantes.

Cet événement s'inscrit dans le sillon de l'utilisation à Tours de femmes en tenue sexy pour l'inauguration d'une station d'épuration aux côtés d'hommes politiques vêtus eux en costumes, en plein mois d'octobre en 2017.