Société
Une publicité sexiste pour dentifrice fait polémique
Publié le 25 janvier 2019 à 17:47
Par Julie Legendart
Un carton publicitaire distribué à l'entrée d'une fac anglaise lors de la rentrée dernière pour une marque de dentifrice a essayé de donner dans l'humour, en faisant une blague sexiste de très mauvais goût. Un énième exemple de marketing paresseux.
Une publicité très sexiste pour une brosse dent fait polémique sur la toile Une publicité très sexiste pour une brosse dent fait polémique sur la toile© Brushbox
La suite après la publicité

Quand les publicitaires se creuseront-ils un peu plus la tête pour trouver des ressorts autres que le sexisme bête et crasse ? En ce début de mois, une affiche de Roubaix affirmant que deux mots pouvaient redonner le sourire à une femme : "je t'aime" et "soldes", avait de quoi laisser songeur. Une publicité de mauvais goût parmi tant d'autres, comme celle de la marque Brushbox, distribuée dans un kit de bienvenue aux étudiant·es de l'université de Sussex, au Royaume-Uni, en septembre dernier.

Sur le flyer dépliant, deux illustrations superposées font la promo du dentifrice. Sur celle de gauche, la photo en plan très rapproché d'une bouche de femme, d'où s'écoule de la mousse blanche. Si l'image de droite, une brosse de dent accompagnée de ce slogan : "Que vous crachiez ou avaliez dans le cadre de votre routine buccale quotidienne, n'oubliez pas de faire de votre santé bucco-dentaire une priorité avec Brushbox".

Devant autant de mauvais goût, on ne sait pas vraiment si on doit rire ou pleurer. Sans doute que la marque a pensé faire de l'humour en suggérant une image qui transpire la vulgarité, sous couverte d'un slogan outrageusement sexiste, pour ne pas dire misogyne.

Sur Twitter, les internautes ont été nombreux·euses à dénoncer une pub sexiste, allant jusqu'à la considérer comme du harcèlement sexuel. "Comme c'est intelligent et original d'utiliser le corps d'une femme de manière sexualisée pour vendre un produit qui n'a rien à voir avec cela. C'est révolutionnaire", ironise l'un d'entre eux.

"Si votre employeur vous avait donné un sac contenant ce carton publicitaire, vous pourriez à juste titre déposer une plainte officielle auprès de votre service des ressources humaines", souligne le site Mumsnet, qui a relayé la publicité de Brush Box.

Devant cette polémique, la marque a présenté ses excuses : "Nous réalisons maintenant que c'était inapproprié et peu judicieux d'utiliser ce type d'image afin de sensibiliser aux enjeux de la santé bucco-dentaire", a souligné l'un des porte-paroles. "Nous comprenons totalement que cette image puisse être considérée comme peu flatteuse pour les femmes et pour cela, nous sommes vraiment désolés."

On rêve du jour où les marques n'auront plus ce genre d'idées... et ne seront donc plus obligées de s'exuser.

Mots clés
Société Buzz sexisme publicité angleterre News essentielles
Sur le même thème
Affaire Depardieu : "Je me suis fait peloter", témoigne Karin Viard play_circle
Société
Affaire Depardieu : "Je me suis fait peloter", témoigne Karin Viard
27 février 2024
"Raciste, sexiste" : Adèle Haenel revient en détails sur son conflit avec Bruno Dumont ("L'empire") play_circle
Culture
"Raciste, sexiste" : Adèle Haenel revient en détails sur son conflit avec Bruno Dumont ("L'empire")
23 février 2024
Les articles similaires
Mais pourquoi Miss Japon est-elle au coeur de vives polémiques ? play_circle
Société
Mais pourquoi Miss Japon est-elle au coeur de vives polémiques ?
26 janvier 2024
"Elle me quitte, je la tue" : Pierre Arditi accusé de rire des féminicides play_circle
Société
"Elle me quitte, je la tue" : Pierre Arditi accusé de rire des féminicides
6 février 2024
Les Français ? Des "machistes !", dénonce Jane Fonda play_circle
Société
Les Français ? Des "machistes !", dénonce Jane Fonda
6 mars 2024
Dernières actualités
"J'ai fait une fausse couche" : Eve Angeli brise un tabou et se confie sur "le choc" de sa vie
Santé
"J'ai fait une fausse couche" : Eve Angeli brise un tabou et se confie sur "le choc" de sa vie
10 juillet 2024
Et si Sandrine Rousseau était la future présidente de l'Assemblée Nationale ? play_circle
Société
Et si Sandrine Rousseau était la future présidente de l'Assemblée Nationale ?
9 juillet 2024
Dernières news