Un bas de bikini pour vendre un T-shirt : une pub sexiste de Boohoo se fait allumer

Un pub pour un T-shirt Boohoo fait un tollé/photo d'illustration
Un pub pour un T-shirt Boohoo fait un tollé/photo d'illustration
Pépite sexiste du côté de la marque de fringues Boohoo : une publicité pas très féministe pour un t shirt a été incendiée sur les réseaux sociaux. Et a dû être retirée suite à une plainte auprès de l'Autorité britannique de la publicité.
À lire aussi

Une mannequin vêtue d'un bas de bikini, assise sur ses genoux, un léger T-shirt sur les épaules, et les fesses bien en évidence : c'est ainsi que l'on pourrait résumer une publicité pas très féministe pour un t-shirt de la marque britannique Boohoo, qui a fait grand bruit ces derniers jours sur les réseaux sociaux. Jusqu'à être interdite par l'Autorité britannique des normes de la publicité (ASA) ce mercredi 16 février.

La publicité en question, pas des plus subtiles, est accusée d'objectifier les femmes par le biais d'une photographie "sexuellement suggestive". L'ASA a précisé le motif de son indignation : "Ni la nudité partielle ni le bas de bikini n'étaient pertinents pour le produit et les images ne le montraient pas tel qu'il serait habituellement porté. Nous avons remarqué que le T-shirt était replié de sorte que le bas du bikini, les fesses et les jambes nues du mannequin étaient visibles et proéminentes".

Comme l'énonce le magazine Grazia, une autre photographie de ce shooting montrerait même le mannequin en question assise, la main sur son genou et les jambes écartées, en maillot de bain.

"Une image offensante"

Une publicité sexiste pour Boohoo fait le bad buzz
Une publicité sexiste pour Boohoo fait le bad buzz

Comme le rapporte le journal Le Figaro, les responsables de la communication de Boohoo se sont défendus en avançant que le T-shirt mis en avant "faisait partie de la section vêtements de bain" et qu'il était habituel pour l'entreprise britannique de "montrer différentes manières de porter les articles".

Argument de feminism washing par excellence, le communiqué de Boohoo assure privilégier "la diversité des femmes dans la société". Cependant, ledit communiqué assure également reconnaître "l'importance des problèmes posés" par cette pub. Ouf ?

Et pour cause, l'ASA la juge "offensante, nuisible, irresponsable." A juste titre. Depuis, la marque a retiré les images incriminées de son site internet.