Êtes-vous victime de "singlisme" ?

Etes-vous victime de singlisme ?
Etes-vous victime de singlisme ?
Connaissez-vous le "singlisme" ? Cette discrimination des célibataires n'a rien de nouveau. Elle reviendrait à juger et à harceler les personnes seules ou à les faire se sentir coupable. Ce concept a été établi par la psychologue américaine Bella DePaulo.
A lire aussi

Vous êtes célibataire depuis longtemps et vous en avez marre d'entendre que l'amour de votre vie va bientôt apparaître et bouleverser toute votre vie ? Et que l'on vous regarde avec condescendance, voire un brin de pitié ? Vous êtes peut-être victime de singlisme de la part de vos proches ou de votre entourage.

C'est quoi le singlisme ?

Le singlisme (ou singlism en anglais) est un mot inventé par la psychologue spécialisée dans le social Bella DePaulo. Selon elle, toutes les personnes célibataires ou entourées d'ami·e·s célibataires devraient connaître sa signification.

"Le singlisme est la stigmatisation des adultes célibataires. Cela inclut les stéréotypes négatifs sur les célibataires et une discrimination à l'égard de ceux-ci", explique Belle DePaulo dans un billet publié sur le site Psychology Today.

La spécialiste a notamment écrit un livre en 2004, Singled out : how singles are stereotyped, stigmatized and ignored and still love happily ever after (ou littéralement, comment les célibataires sont stéréotypés, stigmatisés et ignorés et vivent pourtant heureux), dans lequel elle dévoile de nombreuses études qui prouvent que les couples mariés ne sont pas plus heureux que les personnes seules et qu'être célibataire ne comporte aucun danger.

Comment éviter le singlisme ?
Comment éviter le singlisme ?

Comment reconnaître le singlisme ?

Parfois, on ne se rend même pas compte que l'on est victime de singlisme ou pire encore, que nous le faisons subir à nos proches. Une petite phrase, une mauvaise réaction et vous pourriez peut-être blesser l'un de vos amis célibataire, sans même vous en rendre compte.

Il est important d'être conscient qu'une personne ne doit pas être définie par son statut amoureux. Si votre meilleure amie est célibataire, c'est peut-être par choix personnel avant tout. Alors arrêtez de lui répéter qu'elle va bientôt rencontrer l'homme de sa vie si ce n'est pas sa priorité. Les célibataires n'ont pas à subir la discrimination ou la pitié des autres tout simplement parce qu'ils sont seuls.

Comme l'indique Bella DePaulo, les hommes, les femmes, les hétéros, les homosexuels, tous peuvent être confrontés au singlisme. Cela reviendrait à traiter différent une personne car elle est célibataire. Pourtant, personne n'a besoin d'une autre pour se construire.

C'est pourquoi, que vous soyez célibataire ou en couple, vous devez faire attention à la façon dont vous traitez les personnes en solo. Parce qu'être en couple n'est pas un but en soi. Parce que chacun a le droit de vivre sa vie amoureuse comme il le souhaite, sans avoir à subir le jugement péremptoire de la société.