Stéphane Bern : son petit tacle à Rihanna

Stéphane Bern préfère Mozart à Rihanna et n'a pas manqué de le dire dans une interview à 20 minutes consacrée à son triple CD " Les musiques royales de Stéphane Bern ".
A lire aussi
Stéphane Bern aujourd'hui dans les bacs ! Le grand spécialiste de la royauté qui présentera l'Eurovision 2015 avec Marianne James sort ce lundi un triple CD intitulé Les musiques royales de Stéphane Bern dans lequel il a compilé ses chefs-d'oeuvre musicaux préférés mais pas n'importe lesquels : ceux qui ont accompagné des événements royaux historiques tels que les mariages, les couronnements ou les messes de funérailles.


" Il n'y a que des chefs-d'oeuvre, des grands compositeurs. Les amateurs de musiques vont retrouver les grands airs qu'ils aiment, les amateurs d'Histoire vont comprendre comment ils ont été créés ", a-t-il confié récemment dans une interview à 20 minutes .

Stéphane Bern ne pense pas qu'on écoutera Rihanna dans 4 siècles

Apparemment irrité par la question du journaliste qui lui demandait si sa compilation pouvait marquer le public comme les albums de Booba ou de Rihanna, Stéphane Bern a tenu à mettre les choses au clair. " Cessons ce jeunisme à tout crin. Les gens peuvent être touchés sans être des férus de musique classique. Ces musiques font partie de l'Histoire contemporaine. "Trompet voluntary" de Clarke est encore joué dans des enterrements. On entend encore "Te deum" de Charpentier, tout comme "Zadok The Priest" de Haendel, dans les mariages notamment. Les gens pensent que c'est l'hymne de la Ligue des champions mais ça a été écrit pour le Roi d'Angleterre. On l'écoute encore, pas sûr qu'on écoutera encore Rihanna dans quatre siècles ", a déclaré Stépahne Bern. Bref Rihanna ne fait pas le poids contre Le Roi Soleil.


Stéphane Bern qui a confié récemment qu'il était très heureux en couple, travaille également sur une nouvelle série télé qu'il présente comme un House of Cards à la sauce royale. Alléchant.