Les bienfaits du stretching sur notre vie sexuelle

Le stretching pour booster notre vie sexuelle.
Le stretching pour booster notre vie sexuelle.
Travailler sa souplesse ne servirait pas uniquement à frimer en cours de CAF. Au lit aussi, les bienfaits du stretching sont efficaces.
A lire aussi

Quand on pense stretching, on imagine souvent une succession de positions douloureuses effectuées en body et en guêtres dans une salle pleine de miroirs pas forcément flatteurs.

Un remake des cours de Veronique et Davina, la scène finale de la douche en moins, qui nous ferait sûrement ressortir avec une jolie trace de transpi dans le dos et des courbatures jusqu'à Noël. Pas grand chose à voir avec le plaisir, donc.

Véronique et Davina, générique de fin.

C'est vrai qu'étant souple comme un barreau de chaise, on a du mal à se dire que l'activité nous serait bénéfique d'une quelconque façon. Lacer nos chaussures debout relève déjà clairement de l'exploit, alors on ne parle pas de se contorsionner volontairement pendant 30 minutes.

Et pourtant, il semblerait que pratiquer l'étirement comme un sport améliorerait notre vie sexuelle. Si l'on en croit Hakika Wise, fondatrice de Kika Stretch Studios, qui s'est confiée à HelloGiggles, "si l'on veut être plus endurante au lit, il est essentiel de faire du stretching au quotidien".

On est tout ouïe.

La discipline aiderait d'abord à se relaxer. Prendre le temps de se détendre, de se détacher du stress de la journée, et de travailler sur les zones de tension que l'on ressent dans plusieurs endroits de notre corps selon la profession que l'on exerce.

En ce qui nous concerne, à force d'être constamment crispée devant un écran, on finit avec des trapèzes ultra-durs et une posture de tortue de mer pas si facile à assumer.

Une fois détendue, on est aussi plus à même de se laisser tenter par une partie de jambes en l'air avec notre partenaire. Et c'est là où le deuxième bienfait du stretching vient frapper : en nous aidant à réaliser ces positions que l'on pensait jusqu'alors inaccessibles.

Prenons l'exemple de celle, somme toute basique, qui consiste à mettre ses deux jambes par-dessus la tête de l'autre. Jusqu'ici, on arrivait à peine à ramener notre genou sous le menton.

En faisant quelques exercices d'étirement, on pourra facilement passer à l'étape supérieure et tendre carrément la jambe. Et même prétendre au Graal du kamasutra : la pieuvre (on vous laissera chercher). Ce qui n'est effectivement pas négligeable quand on sait à quel point on en a ras le cul du métro-boulot-missionnaire-dodo.

Dernier argument, et pas des moindres, le stretching permet aussi d'intensifier le flux sanguin : "Se concentrer sur des exercices au niveau de vos hanches et de vos jambes fait circuler le sang dans la région pelvienne [...] et grimper votre excitation en flèche", explique Hakika Wise.

Maintenant qu'on est informée, il n'y a plus qu'à pratiquer. L'experte conseille quelques exercices maison comme celui du hula hoop imaginaire. "Imaginez que vous avez un cerceau de hula hoop autour de votre taille et formez lentement un cercle avec vos hanches en ne bougeant que cette partie de votre corps. Faites-le plusieurs fois, puis recommencez en faisant un cercle de l'autre côté."

Autant vous dire qu'on va courir s'acheter un body à la pause-dej'.