Touche pas à mon poste : Ayem Nour a refusé une proposition de Cyril Hanouna

L'animatrice Ayem Nour
2 photos
Lancer le diaporama
La belle brune prochainement de retour à l'animation du nouveau Mag de la téléréalité sur NRJ12 a raté l'occasion de faire partie de l'équipe de la quotidienne de D8.
A lire aussi
Redécouvrir Claudette Colvin, celle qui refusa de se lever dans le bus
News essentielles
Redécouvrir Claudette Colvin, celle qui refusa de se...

A partir de ce lundi 22 février, Ayem Nour reprend les rênes du "Mad Mag", la nouvelle version du plateau dédié aux Anges de la téléréalité, dont la huitième saison démarre également ce lundi. La bimbo qui dévoilait récemment sa grossesse revient donc après avoir animée l'émission en compagnie de Matthieu Delormeau, mais cette fois ce sera en solo. "C'est un exer­cice nouveau pour moi et c'est la première fois que je tiens seule les rênes de l'émission, a-t-elle confié à TV Mag. Avant, je pouvais me repo­ser sur Matthieu pour gérer les chroniqueurs et les invi­tés. Aujourd'hui, c'est à moi de le faire. Benoît, Capu­cine et Martial ont des carac­tères explo­sifs et c'est à moi de les cana­li­ser, de leur donner la parole quand il faut".

"Je me suis tota­le­ment dégon­flée"

Un beau retour à la télévision pour l'ex-meilleure amie de Nabilla qui aurait pu se retrouver aux côtés de son ancien confrère dans Touche pas à mon poste. L'animatrice révèle que Cyril Hanouna l'avait abordée pour intervenir dans son show. "J'avais croisé Cyril Hanouna dans un restau­rant et il voulait me faire venir dans l'émis­sion le soir même, un peu comme un défi, précise-t-elle. Il avait été adorable, nous avions bien rigolé et avec la spon­ta­néité qu'on lui connaît, il voulait que je vienne m'instal­ler autour de la table." Mais Ayem a refusé la proposition du producteur. "J'avais quitté l'antenne depuis un moment et il m'avait prise au dépourvu. Je ne suis pour­tant pas timide mais je me suis tota­le­ment dégon­flée. Je m'en suis un peu voulu après-coup. Parce que Cyril fonc­tionne comme ça, à l'affect et à l'intui­tion, il faut être prêt à tout moment."