Un tee-shirt répugnant crée le scandale au festival de Coachella

Un tee-shirt répugnant crée le scandale au festival de Coachella
Un tee-shirt répugnant crée le scandale au festival de Coachella
Repéré à Coachella avec un tee-shirt faisant l'apologie du viol, un festivalier pas très malin s'est attiré la colère des internautes. Ils cherchent désormais à connaître son identité.
A lire aussi

Il y a des abrutis partout. Même au festival le plus branché du monde, celui de Coachella.
Alors que la ville californienne d'Indio accueille depuis la semaine dernière des milliers de festivaliers aux tenues savamment étudiées (parfois même un peu trop), un fan de musique y a été repéré non pas en flagrant délit de fashion faux-pas, mais vêtu d'un tee-shirt aussi stupide qu'offensant.


C'est Gemayel Khawaja, le rédacteur en chef de la chaîne musicale de Vice, Thump , qui l'a pris en photo. On y voit l'homme portant un tee-shirt au message du plus mauvais goût : "Eat Sleep Rape Repeat" ("Mange, dors, viole, recommence"). Visiblement très content de sa "trouvaille" (le tee-shirt parodie le titre de la chanson "Eat, Sleep, Rave, Repeat" de Fatboy Slim), le festivalier pose en faisant le signe "peace" de la main.

Choqué par le message du tee-shirt, Gemayel Khawaja s'est empressé de partager le cliché sur Twitter, et noté en guise de légende : "Ce gars remporte le prix du pire choix stylistique/de vie de Coachella. Je ne suis pas facilement offensé, mais c'est nul à ch***".

Un tee-shirt surfant sur la culture du viol

Interrogée par le Huff Post Uk Style, Caitlin Roper, qui milite au sein du groupe pour les droits des femmes Collective Shout, explique que le fait que ce genre de tee-shirt existe est une preuve supplémentaire que nous vivons dans une société qui a intégré la "culture du viol", où les crimes et les violences contre les femmes sont banalisés ou présentés comme une simple plaisanterie.


"Je suis heureuse de voir que ce tee-shirt est condamné, c'est le signe que beaucoup de gens ne sont pas disposés à accepter ce type d'humour – l'humour au détriment des femmes et de victimes de viol et de violence sexuelle."


"Je suis sûre que des personnes le défendront en arguant que c'est "juste une blague" ou que le message est ironique, mais pourquoi sommes-nous censés accepter la misogynie enracinée juste pour votre plaisir ?"


"Il n'est pas seulement question d'une "infraction", ce n'est pas non plus de savoir si les individus sont offensés ou non. Le problème, c'est que c'est une déclaration ouvertement menaçante et hostile aux femmes, dans une société où un tiers des femmes sont un jour victimes de violence physique ou sexuelle de la part des hommes."


Et de conclure : "Maintenant, et plus que jamais, nous avons besoin des hommes pour prendre position contre les violences faites aux femmes."