Dans quels pays européens pourra-t-on voyager cet été ?

Dans quels pays pourra-t-on voyager cet été ? (Ici Cythère, Grèce)
Dans quels pays pourra-t-on voyager cet été ? (Ici Cythère, Grèce)
Les mesures sanitaires maintenues dans différents pays d'Europe à cause du Covid-d19 risquent de restreindre les destinations envisageables pour les vacances d'été 2021. Alors, dans quels pays voyager hors de France ? Et à quelles conditions ?
A lire aussi

En 2021, comme en 2020, l'organisation des vacances d'été s'annonce compliquée. Covid-19 oblige, nombre de frontières autour du globe risquent d'être fermées, ou avec un accès très largement limité. Afin de vous aider au mieux à choisir une destination pour poser vos valises en dehors de la France, voici la liste des pays européens (membres de l'Union européenne ou non) qui accueilleront des touristes pour des vacances méritées. Mais aussi et surtout, les conditions - en plus de demander à respecter scrupuleusement les gestes barrières - qu'ils appliquent.

On fait le point (sachant que ces conditions pourraient évoluer dans les prochains mois).

  • Croatie

Passer ses vacances en Croatie sera possible, à condition que les touristes présentent un certificat de vaccination permettant de constater que 14 jours au moins se sont écoulés depuis la seconde injection ou depuis la seule injection nécessaire dans le cas d'un vaccin nécessitant une seule dose, précise France Diplomatie.

Sinon, il faudra montrer un test PCR négatif réalisé maximum 48 heures avant l'entrée dans le pays, un certificat médical confirmant leur guérison, ou un test PCR positif datant de 11 à 180 jours avant d'arriver.

  • Grèce

Dès le 14 mai, la Grèce rouvrira ses frontières, avec "un protocole complet pour l'été 2021". "Les touristes seront accueillis si, avant de voyager, ils ont été vaccinés, ont des anticorps (sont guéris du coronavirus, ndlr) ou un test négatif", détaille le ministre du Tourisme Harry Theoharis, ajoutant que les voyageurs "seront soumis à des tests aléatoires".

  • Pologne

Si vous êtes vacciné·e·s ou détenteur·rice·s d'un test négatif PCR ou antigénique datant de 48 heures maximum avant l'entrée dans le pays, et issu·e·s de l'espace Schengen, aucun problème pour vous rendre en Pologne sans quarantaine, affirme l'ambassade de France à Varsovie. Attention, l'institution précise que celui-ci doit être traduit en anglais.

  • Roumanie

En Roumanie, on peut aussi voyager. Il suffit de présenter une attestation de vaccination certifiant que la seconde dose a été administrée au moins dix jours avant l'arrivée sur le territoire pour éviter la quarantaine. Idem pour celles et ceux qui ont été infecté·e·s au Covid-19 entre 14 et 90 jours avant de s'y rendre, précise l'ambassade de France à Bucarest.

Les autres, simplement armé·e·s d'un test négatif réalisé dans les 72 heures précédent l'arrivée (document doit avoir une version anglaise, provenir d'un laboratoire homologué et bien préciser l'identité du voyageur), devront se confiner 10 jours.

  • Espagne et Italie

Rien n'est encore sûr pour ces pays qui demeurent deux des destinations les plus visitées par les Français·e·s. Si de nombreux·ses touristes se dirigent déjà en Espagne, l'ambassade de France à Madrid déconseille pourtant fortement le voyage pour loisir. En Italie, une quarantaine a été mise en place pour les voyageur·se·s en provenance de l'Union européenne, fixée à 5 jours.

Sur les deux territoires, un passeport vaccinal pourrait être mis en vigueur avant l'été, comme au Danemark ou en Suède, rapporte Midi Libre. A savoir que l'Union européenne a elle-même annoncé instaurer son passeport sanitaire dès la fin juin. Ce document permettra de faciliter la libre circulation dans l'UE en perspective des congés d'été, destiné aux personnes immunisées, vaccinées ou négatives au Covid-19. Affaire à suivre, donc.