Le vaccin contre le Covid a-t-il des effets sur les règles ?

Le vaccin contre le Covid a-t-il des incidences sur les règles ? [Photo : Unsplash]
Le vaccin contre le Covid a-t-il des incidences sur les règles ? [Photo : Unsplash]
Le vaccin contre le coronavirus engendrerait-il certains effets sur les menstruations ? Des réseaux sociaux aux paroles scientifiques, réponse par la négative et hypothèses diverses s'entremêlent. On fait le point.
A lire aussi

"Une collègue m'a dit qu'elle avait entendu certaines personnes dire que leurs règles étaient abondantes après la vaccination contre le coronavirus. Je serais curieuse de savoir si d'autres ont également remarqué des changements concernant leurs menstruations ? Je suis à une semaine et demie de la dose 1 de Moderna, j'ai eu mes règles peut-être un jour ou deux plus tôt et c'est comme si j'avais à nouveau la vingtaine". Ces mots sont ceux de la scientifique américaine Kate Clancy, énoncés l'espace d'un thread Twitter.

Sur le réseau social, la docteure poursuit : "J'en suis au troisième jour de mes règles et j'emploie toujours des serviettes extra longues pour la nuit plusieurs fois par jour. Habituel pour moi en ce moment". Ce thread abondamment relayé a engendré une bonne quantité de commentaires et témoignages sur Twitter, autour d'une même question : le vaccin contre le Covid 19 aurait-il des incidences sur les règles des patientes ? Sur leur flux par exemple, mais aussi sur leur éventuel retard, ou a contrario leur avance ?

Une interrogation qu'éclaircissent aujourd'hui bien des médias, comme le journal Libération, rappelant de prime abord "qu'aucun lien n'a pour le moment été établi entre la vaccination contre le Covid-19 et les troubles menstruels". Un sujet qui nourrit bien des débats sur la Toile.

Des effets involontaires ?

Malgré cette absence de lien officiel formulé entre perturbation du cycle menstruel et vaccination, Libération rappelle que l'Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM pour les intimes) classe tout de même les troubles en question comme un "signal potentiel" des conséquences indésirables de ladite vaccination, quand bien même "il reste difficile de déterminer précisément le rôle du vaccin dans la survenue de ces saignements menstruels", développe encore l'Agence.

Comme on peut l'observer, les assertions sont donc loin d'être définitives à ce sujet, et l'hypothèse perdure, du côté des organisations et des scientifiques, comme des internautes perplexes. Au journal Libération toujours, la gynécologue obstétricienne Jessica Dahan Saal modère quant à elle ces mises en alerte : "Quoi qu'il arrive, ce n'est pas quelque chose de grave. Ces dysfonctionnements du cycle sont des effets indésirables très rares".

Le service Fact Checking du site Franceinfo émet de son côté le même son de cloche en rapportant entre autres les mots de Jacky Nizard, gynécologue-obstétricien à la Pitié-Salpêtrière : "Le lien n'est pas établi pour l'instant entre la vaccination et les perturbations des cycles rapportées. De plus, les anomalies en question sont minimes. Ce ne sont pas des complications graves, qui amènent des femmes aux urgences", détaille le médecin. Des témoignages qu'il convient donc de confronter aux paroles scientifiques.