La chanteuse FKA Twigs porte plainte contre son ex Shia LaBeouf pour violences sexuelles

Coups, agression sexuelle, détresse émotionnelle : la chanteuse FKA Twigs porte plainte contre son ex Shia LaBeouf
Coups, agression sexuelle, détresse émotionnelle : la chanteuse FKA Twigs porte plainte contre son ex Shia LaBeouf
Coups et blessures, agression sexuelle, détresse émotionnelle : vendredi 11 décembre, la chanteuse britannique FKA Twigs a porté plainte contre son ex, l'acteur américain Shia LaBeouf. Des faits de violences que lui ont déjà reproché d'anciennes compagnes.
A lire aussi

Vendredi 11 décembre, la musicienne FKA Twigs, de son vrai nom Tahliah Debrett Barnett, a porté plainte contre l'acteur Shia LaBeouf pour coups et blessures, agression sexuelle et infliction de détresse émotionnelle. Un article du New York Times paru le même jour relate les événements rapportés par la jeune femme de 32 ans.

On y apprend que, juste après la Saint-Valentin en 2019, elle se trouvait dans une voiture roulant à toute allure vers Los Angeles. Au volant, son désormais ex-petit ami, Shia LaBeouf. Il conduisait de "manière imprudente", a-t-elle déclaré, en retirant sa ceinture de sécurité et en menaçant d'avoir un accident si elle ne lui témoignait pas son amour.

Elle le supplie de la laisser sortir, il s'arrête alors dans une station-service. Elle saisit l'occasion, prend ses affaires dans le coffre et tente de s'échapper. Seulement, elle décrit la scène, Shia LaBeouf la poursuit, la rattrape et la jette contre la voiture tout en lui criant au visage, avant de la forcer à remonter à l'intérieur. A l'époque, les deux reviennent d'un séjour dans le désert. Elle raconte qu'il se serait acharné sur elle tout au long de leur voyage, et l'aurait même réveillée au milieu de la nuit, en l'étouffant. Un récit terrible.

"La pire chose que j'ai jamais vécue"

FKA Twigs explique que malgré la violence des faits, et de leur relation en général, elle a hésité à porter plainte. Elle a peur de nuire à la carrière de son partenaire, mais aussi de ne pas être prise au sérieux. "Je me suis dit que personne ne me croirait jamais", confie-t-elle. "Je ne suis pas une personne conventionnelle. Je suis non seulement une femme, mais en plus de couleur".

Aujourd'hui, elle lâche : "Ce que j'ai vécu avec Shia est la pire chose que j'ai jamais vécue de toute ma vie". Si cet évènement est au centre de sa plainte, l'artiste évoque aussi un comportement quotidien qui l'a menée à une détresse émotionnelle terrible. "Il m'a amenée si bas, en dessous de moi-même, que l'idée de le quitter et de devoir me remettre au travail me semblait impossible".

De son côté, Shia LaBeouf a contacté le New York Times par email, martelant que "nombre de ces accusations ne sont pas vraies". Mais confessant par la suite : "Je ne suis pas en mesure de dire à qui que ce soit ce que mon comportement peut faire ressentir. Je n'ai aucune excuse pour mon alcoolisme ou mon agressivité. J'ai été violent envers moi-même et tout le monde autour de moi pendant des années." Il ajoute : "J'ai l'habitude de blesser les personnes les plus proches de moi. J'ai honte de cette histoire et je suis désolé pour ceux que j'ai blessés. Je ne peux vraiment rien dire d'autre."

En 2015, une vidéo le montrant en train de se disputer violemment avec l'actrice Mia Goth, qu'il épousée en 2016, témoignait déjà de violences. Le lendemain, plusieurs personnes ont attesté avoir vu la jeune femme de 22 ans avec un oeil au beurre noir. Mais les deux Britanniques ne sont pas les seules victimes de l'acteur. La styliste Karolyn Pho a également rapporté la façon dont, un soir, il l'a plaquée sur un lit alors qu'il était saoul et lui a donné un coup de tête, suffisamment pour qu'elle saigne.

La parole, FKA Twigs la prend pour elle, mais aussi pour les autres victimes de violences conjugales. "Je veux sensibiliser aux tactiques employées par des personnes abusives pour prendre le contrôle sur vous", affirme-t-elle. Et de prévenir : "Ça peut arriver à n'importe qui".