Elle crée des sex-toys pour aider les victimes de viol et d'agressions sexuelles

"Sexual Healing" : des sex-toys redesignés pour aider les victimes d'agressions par le plaisir
2 photos
Lancer le diaporama
Comment retrouver une sexualité épanouie lorsqu'on a subi des violences sexuelles ? La designeuse néerlandaise Nienke Helder répond à cette question en créant une collection de sex toys pour aider les femmes à reconstruire leur sexualité après une agression sexuelle ou un viol.
A lire aussi
Dans le bureau de... Chiara Condi, la femme qui aide les victimes à devenir entrepreneuses
News essentielles
Dans le bureau de... Chiara Condi, la femme qui aide les...

Après une agression sexuelle ou un viol, la plupart des victimes se concentre sur sa guérison psychologique et émotionnelle, mais beaucoup moins sur la reconstruction de sa sexualité. Pour y remédier, la designeuse néerlandaise Nienke Helder a eu l'idée de créer toute une collection de sex toys à usage non pénétrants spécialement destinée aux victimes de violences sexuelles. "Les outils sont une occasion d'explorer votre rétablissement sexuel personnel", explique-elle au Guardian.

Baptisée "Sexual Healing", la collection de Nienke Helder inclut une brosse en crin de cheval pour explorer le toucher, un miroir conçu pour visualiser la vulve, ainsi qu'un dispositif pelvien qui vibre lorsque les muscles sont trop tendus. La gamme comprend également un capteur en forme de haricot qui s'allume en cas de stress : quand la respiration devient trop rapide, la personne qui l'utilise est invitée à se détendre.

"En utilisant ces objets, vous pouvez visualiser ce qu'il se passe à l'intérieur de vous, ce qui peut vous aider à comprendre dans quelles situations votre corps réagit et de quelle manière", décrit Nienke Helder. Même si la collection "Sexual Healing" n'est pour l'instant qu'au stade des prototypes, la designeuse espère pouvoir bientôt les commercialiser.

Ateliers de ré-éducation sexuelle

L'article du Guardian rappelle par ailleurs que des endroits où les femmes peuvent se procurer ce type d'objets existent déjà. C'est par exemple le cas du Sh ! Women's Erotic Emporium, célèbre sex shop londonien fondé par des femmes, pour les femmes.

L'établissement, qui propose un vaste programme d'éducation et de sensibilisation, consulte régulièrement les recommandations du National Health Service (équivalent britannique de notre Sécurité Sociale) pour proposer des produits aux femmes qui ont subi des violences sexuelles.

"Quand les femmes victimes de viol et d'agressions sexuelles sont prêtes à penser au sexe de nouveau, après avoir suivi une thérapie et reçu des conseils, elles n'ont nulle part où aller. Alors, nous avons créé cet espace", explique Renée Denyer, gérante du Sh ! Women's Erotic Emporium et fondatrice de l'atelier sur l'éducation sexuelle.

Retrouver une vie sexuelle dans un environnement sain et sécurisé

Du point de vue de Renée Denyer, la chose la plus importante pour orienter ces femmes vers la guérison est de leur donner la permission d'explorer à nouveau le sexe d'une manière saine, sans la moindre pression et avec un partenaire avec qui elles se sentent bien.

Plusieurs des accessoires recommandés se concentrent sur des outils non-phalliques et non-pénétrants. L'utilisation de produits tels que le lubrifiant aromatisé est également recommandée, afin que l'odeur des organes génitaux n'interfère pas avec le processus de résilience.

"Les victimes d'abus sexuels ont appris très tôt à se déconnecter lorsqu'il y a des contacts sexuels. Même plus tard, lorsqu'elles ont un rapport consenti avec le partenaire de leur choix. On essaie de réparer ça", développe Renée Denyer.