Cette artiste a merveilleusement illustré le bonheur d'être seule

Le bonheur de vivre seule merveilleusement illustré
Le bonheur de vivre seule merveilleusement illustré
Être seul.e de temps à autre n'est pas une tare, bien au contraire. L'artiste coréenne Aeppol nous le prouve avec cette magnifique série de dessins.
A lire aussi
Cette artiste souffre d'endométriose : elle dessine ce qu'elle ressent
News essentielles
Cette artiste souffre d'endométriose : elle dessine ce...

Balade en forêt, séance de tricot, lecture près de la fenêtre... Passer des moments en tête-à-tête avec soi-même n'a rien de triste ou d'angoissant, bien au contraire. C'est en tout cas l'avis de illustratrice coréenne Aeppol, qui a récemment publié une très belle série de dessins sur son compte Instagram. Surprenantes de réalisme et de précisions, ses oeuvres nous immergent dans le quotidien d'une jeune fille qui vit toute seule dans une maison hors de la ville, avec son fidèle animal de compagnie.

Le travail d'Aeppol évoque à la fois le calme et la tranquillité, mais aussi l'innocence de la jeunesse, la beauté de la nature et le bonheur que l'on peut trouver simplement en étant seul.e. "Je me sens spéciale à partir de très petites choses - des contes de fées que j'ai aimés quand j'étais jeune, des histoires qui font rêver, de petites fleurs sauvages et des nuages ​​blancs dans le ciel bleu", a expliqué l'artiste au site Bored Panda.

"Se réjouir des petites choses simples de la vie"

Aeppol est née à Séoul, capitale de la Corée du Sud. Dans cette ville qui tourne à cent à l'heure, la Coréenne éprouve souvent le besoin de s'évader en solo et de se reconnecter à la nature. "Je voulais trouver mon propre pays des merveilles, loin dans la ville morne et étouffante. La vie quotidienne d'une petite fille faisant ce qu'elle voulait faire m'a donné le repos et la joie. Je veux continuer à dessiner des images de cette petite fille pleine de liberté, de rêve, d'innocence et d'imagination", a-t-elle confié à Bored Panda.

Une série émaillée de poésie, qui au passage tordent le cou aux préjugés selon lesquels rester seul.e est pathétique et ennuyeux. À travers son oeuvre, Aeppol nous incite à nous évader de temps en temps et à recharger nos batteries en nous réjouissant des choses simples de la vie. "Il y a encore beaucoup de beaux endroits calmes et paisibles en Corée. Chaque week-end, j'essaie de prendre du temps pour trouver le thème de ma peinture et revenir avec beaucoup de choses merveilleuses dans mes yeux", raconte Aeppol. "Merveilleux" est en effet le terme le mieux approprié pour décrire ses dessins.

Les dossiers