Koh-Lanta 2014 : Inès est très fière de la participation de Moundir

Koh-Lanta 2014 : Inès est très fière de la participation de Moundir
Koh-Lanta 2014 : Inès est très fière de la participation de Moundir
En pleine diffusion de la nouvelle saison de « Koh-Lanta », Inès, la compagne de Moundir, se dit très fière de son aventurier. Avant qu’il ne s’envole pour la Malaisie, la jeune femme lui avait demandé de vivre son pleinement aventure, mais aussi de se contenir.
A lire aussi
Pourquoi la participation de Marlène Schiappa à l'émission d'Hanouna est problématique
News essentielles
Pourquoi la participation de Marlène Schiappa à...


Alors que la nouvelle saison de « Koh-Lanta » permet chaque vendredi soir à TF1 de faire le plein de téléspectateurs, les fans de la première heure du jeu d’aventure redécouvre à chaque numéro des candidats des éditions précédentes. Au casting : des personnages cultes tels que Freddy, Teheiura, Florence, Laurent mais aussi un certain Moundir. Volcanique lors de sa première participation en 2003, grande-gueule en 2009, c’est un homme de 41 ans assagi et plus philosophe que jamais qui compte bien, cette fois, aller jusqu’à la célèbre épreuve des poteaux de « Koh-Lanta ». Et s’il est encore trop tôt pour savoir si le quadragénaire a réussi son pari, au fur et à mesure de la diffusion des épisodes, l’aventurier fait le bonheur de sa femme, Inès, rencontrée dans le cadre de l’émission de téléréalité, « Moundir, l’aventurier de l’amour ».  

« On a tendance à oublier qu'ils sont dans la survie »

Devant les caméras de Télé-Loisirs, et à l'inverse des chroniqueurs de « Touche pas à mon Poste » qui ne cesse de le critiquer, la jeune femme a confié être « très fière de [son] mari ». Et d’ajouter : « Je le trouve comme il est dans la vie : authentique, vrai, généreux.  Je lui ai dit : "Vis ça pleinement mais contiens-toi."' C'est vrai qu'on a tendance à oublier qu'ils sont dans la survie, qu'ils dorment à même le sol, qu'ils font leurs besoins dans la forêt, que la faim est omniprésente ». Des conditions de vie et d’hygiène cauchemardesques peuvent rapidement taper sur le système et transformer le plus doux des agneaux en bête féroce.