Alix de "Koh-Lanta", harcelée sur ses poils d'aisselles, réplique (et on applaudit)

Alix de Koh-Lanta, harcelée sur ses poils d'aisselles, réplique (et on applaudit)
Alix de Koh-Lanta, harcelée sur ses poils d'aisselles, réplique (et on applaudit)
Alix, aventurière de la saison 10 de "Koh-Lanta", a reçu un paquet de messages critiquant ses poils sous les bras aperçus pendant une épreuve. Des propos invraisemblables qu'elle n'a pas laissé passer.
A lire aussi

Cette rentrée, Koh-Lanta a entamé sa dixième saison : Koh-Lanta, Les 4 Terres. Chaque année, l'émission qui fête aujourd'hui ses 19 ans met au défi une quinzaine d'aventurier·e·s réparti·e·s en deux équipes sur un coin d'île déserte. Le but : rester le plus longtemps possible en évitant les éliminations et en remportant un maximum d'épreuves. Les conditions sont difficiles, la nourriture et l'eau manquent. Et l'esprit est plus à la construction d'un abri qui protégera du froid, de la pluie et des bêtes qu'à s'occuper de son apparence.

Pourtant, c'est justement à ça que sont, encore et toujours, ramenées les femmes. Et ce, quel que soit le contexte. Pour preuve, les commentaires déplacés sur le physique d'Inès en début d'année, ou encore ceux qu'a reçus Alix lors de la diffusion de l'épisode du vendredi 25 septembre. La jeune femme participait ainsi à l'épreuve dite des pilotis, qui requiert un mental et des compétences physiques en acier. En face du candidat Bertrand-Kamal, elle a tenu plus d'une heure, les bras levés, adossée à un poteau. De quoi forcer l'admiration, sans aucun doute.

"La pilosité féminine reste un tabou"

Seulement ce n'est pas tant sa performance qui a attiré l'oeil de nombreux·se·s internautes que la repousse des poils qui se dessinent sous ses aisselles. "Une femme devrait rester une femme... Pour les prochaines candidates, pensez à l'épilation définitive avant d'embarquer !!!", "Désolé mais des poils sous les bras, que ce soit chez les femmes ou chez les hommes, c'est dégueulasse", "Tout le monde devrait se raser sous les bras en fait", "Alix aurait dû gagner des séances de laser pour ses aisselles", peut-on lire sur les réseaux sociaux.

Des propos invraisemblables qui témoignent de la différence de traitement entre les concurrentes et les concurrents. Bertrand-Kamal, lui, n'a pas connu un tel déferlement face à sa pilosité corporelle.

Agacée, la jeune femme a décidé de répondre. Sur Twitter, elle réagit : "Apparemment en 2020, même lorsque que tu pars faire une aventure en mode survie... la pilosité féminine reste un tabou". Florence, autre candidate, lui a apporté son soutien : "Le mec qui parle d'épilation définitive, c'est sûr que lui, c'est un con définitif", écrit-elle. Et elle n'est pas la seule.

Denis Brogniart, présentateur emblématique du jeu télévisé, est lui aussi intervenu, commentant la réponse de la principale concernée. "Voilà qui permet aux sceptiques très nombreux chaque année de comprendre que sur #kohlanta il n'y a pas d'épilation programmée. Ma chère ALIX, bravo pour ta victoire... Ton humour et ton recul par rapport à la repousse des poils!!!".

On se prend à rêver qu'un jour, l'humour et le recul ne soient plus nécessaires pour faire face aux commentaires : cela voudrait dire qu'ils ne seraient plus empreints du même sexisme crasse qui perdure encore aujourd'hui.