L'entretien d'embauche en 6 conseils

L'entretien d'embauche en 6 conseils
L'entretien d'embauche en 6 conseils

L’entretien d'embauche est un passage obligé que nous explique en six étapes Chantal Mangenot, de l'association Force Femmes. Son conseil : n'en faites pas une maladie, mais préparez-le avec soin !

A lire aussi

Règle générale

En règle générale les recruteurs ne cherchent pas à vous tendre des pièges. Mais ils aiment la cohérence entre le CV qu'ils lisent, la personne qu'ils voient et le discours qu'ils entendent. Tous les parcours ont une explication, une justification. Sachez défendre le vôtre !

L'entretien commence au téléphone !

Attention à la tonalité donnée par votre répondeur. Quel désastre d'entendre une musique punk et criarde sur votre messagerie, suivie d'une voix allumée qui dit : « Coucou ! C'est moi ! » ou « Salut les amis ! » À ce stade, on évite même de laisser le message pour vous donner rendez-vous !

Et si vous décrochez, votre voix se doit d'être dynamique et « souriante »…. On ne sait jamais …

>> 10 conseils pour réussir son entretien téléphonique <<

Habillez-vous et coiffez-vous sobrement.

Tenez-vous bien assise sur le canapé de l'entrée et non pas avachie. Savez-vous que la personne qui est entrée cinq minutes après vous au retour de son déjeuner… c’est le recruteur, qui discrètement vous jette un coup d'œil sans que vous le sachiez ?

Il est donc important de garder une bonne attitude durant l'entretien et prévoir une tenue adéquate.

>> Entretien d'embauche : 12 erreurs de langage corporel à ne pas commettre <<

De l'assurance !

Serrez franchement la main pour dire bonjour
On ne dira jamais assez qu'une main molle, qui vous touche à peine du bout des doigts, n'est pas du meilleur effet. En entretien, cette candidate expliquera qu'elle est très dynamique, disponible, toujours sur le pont… et on ne la croira pas.

Respirez tranquillement
Soyez sereine et la plus détendue possible, même si cela n'est pas facile. Pensez à respirer tranquillement si vous vous sentez paniquer, rougir, avoir les mains moites ou des battements de cœur. Le recruteur voit ce qui vous arrive : mais il voit aussi que vous avez réussi à dominer la situation.

Regardez votre interlocuteur dans les yeux
Pas à droite, ni à gauche en biais, ni en bas vers vos pieds… Mais dans les yeux !

Restez vraie et soyez vous-même !

Répondez aux questions clairement et sobrement. Sachez parler de vos qualités techniques professionnelles requises pour le poste, de vos qualités relationnelles et/ou de management, de vos expériences récentes.
Et vos défauts ? Pouvez-vous en nommer quelques uns qui ne soient pas rédhibitoires ?
Précisez si vous parlez une langue couramment.

>> 5 conseils pour répondre à la question "quels sont vos qualités et vos défauts ?" <<

Exprimez-vous en bon français.

N'hésitez pas à donner, si on vous le demande, les noms de personnes qui ont travaillé avec vous et qui peuvent témoigner de votre savoir-faire, comme de votre savoir-être.
Dites seulement ce qui est vrai… sans en rajouter !

Article rédigé par l'association Force Femmes

VOIR AUSSI

Entretien d'embauche : les 8 questions que le recruteur n'a pas le droit de vous poser
Entretien d'embauche : comment se présenter au recruteur ?

Tenue en entretien d'embauche : 3 fausses bonnes idées

Entretien d'embauche : 5 questions à poser au recruteur

Plus d'actu sur : Recrutement

Recrutement : quoi de neuf pour la rentrée ?
Facebook interdit aux recruteurs allemands
Six erreurs à éviter sur son CV !