Grippe : un vaccin peu performant ?

Grippe : un vaccin peu performant ?
Grippe : un vaccin peu performant ?
Avec 3 millions de malades, la grippe a atteint son seuil épidémique en France. Une situation qui ne devrait pas s'inverser dans les prochains jours car une souche mutante du virus rend le vaccin moins efficace cette année.
A lire aussi


Alors que l’épidémie de grippe qui sévit dans toutes les régions de France touche plus fortement les personnes âgées, une souche mutante rend le vaccin moins performant que les années précédentes. La raison : la souche virale contenue dans le vaccin correspondrait à peu près au virus qui circule actuellement.

En effet, dans un mail envoyé, fin février, aux directeurs d’établissement d’hébergement de personnes âgées dépendantes, l’agence régionale de santé d’Île-de-France parle d’une « épidémie caractérisée par une souche majoritaire A(H3N2) touchant particulièrement les personnes âgées, avec un risque de mortalité accru. La souche a peu circulé ces dernières années et la protection vaccinale vis-à-vis de cette souche n’est pas absolue », poursuit le mail.

L’explication est liée à une mutation partielle du virus. Dominique Rousset, virologue à l’Institut Pasteur, souligne dans les colonnes du Parisien que « lorsque l’on analyse la composition génomique des souches H3N2 qui circulent, on s’aperçoit qu’une partie d’entre elles a muté », entraînant ainsi des échecs partiels de vaccinations.

Face à cette situation, et en prévision de la prochaine campagne vaccinale des pays de l’hémisphère sud, l’Organisation mondiale de la Santé a prévu de changer la composition du vaccin en y incluant une nouvelle souche plus proche de la H3N2 mutante.

VOIR AUSSI

Grippe : la météo clémente retarde l'épidémie
Alerte à l'épidémie de grippe
Le vaccin contre la grippe fait peur
Maladies d’hiver : choisissez vos armes…