L'hérédité responsable de la fatigue et non la durée du sommeil

L'hérédité responsable de la fatigue et non la durée du sommeil
L'hérédité responsable de la fatigue et non la durée du sommeil
Dormir plus longtemps pour dormir mieux ? Il semblerait que non. Un neurologue suédois tente de démontrer qu'il n'y a aucun rapport entre la durée du sommeil et la sensation de fatigue ressentie. Ce serait l'hérédité la seule responsable de la capacité des individus à récupérer.
A lire aussi

Pour Torbjörn Aakerstedt, neurologue suédois à Stockholm, dormir peu n'aurait aucun lien avec le sentiment de fatigue ressenti dans la journée. La capacité de chacun à plus ou moins récupérer pendant la nuit serait héréditaire. Inutile donc pour certains de dormir neuf heures !

Si jusque là vous en vouliez à votre rythme de vie effréné, prenez-vous en maintenant à vos parents. Trois études différentes ont permis à Torbjörn Aakerstedt d'établir cette conclusion. Toujours est-il qu'en dessous de six heures de sommeil par nuit, même avec les meilleurs gênes, vous risquez l'état de fatigue. Le manque de sommeil aurait le même effet sur le système immunitaire que le stress physique. La perte de sommeil chronique est un facteur de risque de déficience du système immunitaire.

Découvrez nos conseils pour profiter d'un sommeil réparateur.

Source : CI NEWS