Vaccin contre la grippe : efficacité, effets secondaires et contre-indications

Vaccin contre la grippe : efficacité, effets secondaires et contre-indications
Vaccin contre la grippe : efficacité, effets secondaires et contre-indications
Alors que la campagne nationale de vaccination contre la grippe est lancée ce vendredi, à peine plus d'un quart des Français prévoient de se faire vacciner cet hiver. Voici donc quelques informations qui pourraient aider les indécis à prendre leur décision...
A lire aussi


C’est dans un contexte de méfiance à l’égard du vaccin contre la grippe que les autorités sanitaires lanceront, ce vendredi, la campagne de vaccination saisonnière. Mais selon un sondage Ifop, les Français seront peu à se protéger du virus. Seulement 28% d’entre eux prévoient de se faire vacciner cet hiver, soit 6% de moins que l’an dernier, tandis que près de la moitié des sondés (49%) sont certains de ne pas recourir à la vaccination.

En effet, une majorité de Français est sceptique quant à l’utilité du vaccin. D’ailleurs, 56% de ceux qui n’envisagent pas de recourir à la prévention jugent que c’est un acte médical inutile. Autre cause de scepticisme, près d’un quart des sondés (23%) craignent les effets indésirables du vaccin.

Un vaccin bien toléré

Pourtant, il est bien toléré la plupart du temps. Dans 10% des cas toutefois, il peut provoquer des rougeurs ou une légère douleur au niveau de la zone d’injection. Chez de rares patients enfin, la vaccination peut donner lieu à des symptômes semblables à ceux d’une grippe : douleurs musculaires et fièvre.

À noter que si la vaccination n’est pas obligatoire, elle est fortement conseillée pour les personnes à risque, à savoir celles de plus de 65 ans ou atteintes de diverses pathologies chroniques. En revanche, le vaccin est contre-indiqué pour les enfants de moins de six mois. Au-delà et jusqu’à 18 ans, le calendrier vaccinal recommande de faire vacciner les enfants et adolescents atteints de certaines pathologies (diabète, maladie immunitaire ou rénale, etc.)

La campagne de vaccination se déroulera du 11 octobre au 31 janvier 2014, mais dans l’idéal, le vaccin doit être administré avant la poussée hivernale du virus, c'est-à-dire entre la mi-octobre et la mi-novembre.

VOIR AUSSI

L'épidémie de grippe 2012-2013 est la plus longue enregistrée depuis 30 ans
Grippe, rhume et gastro : 4 heures suffisent pour contaminer votre bureau
Sécu : combien a coûté la grippe cet hiver ?