Suède : un pénis et un vagin chanteurs créent la polémique

Suède : un pénis et un vagin chanteurs créent la polémique
Suède : un pénis et un vagin chanteurs créent la polémique
Un pénis à chapeau et un vagin maquillé suscitent la polémique en Suède. En cause, une vidéo diffusée dans une émission éducative dans laquelle deux sexes dessinés parlent de « foufoune » et de « bite en plein galop ». « Pornographie », s'insurgent certains parents quand la chaîne évoque la nécessaire éducation sexuelle des plus jeunes.
A lire aussi


La Suède a beau avoir remporté cinq fois le concours de l'Eurovision, le pays peut encore surprendre en termes d'innovations musicales. Ainsi, les téléspectateurs du royaume ont récemment eu la surprise de voir un pénis et un vagin chanter sur leurs écrans de télévision.

L'éducation sexuelle au programme depuis 1955

Un zizi dessiné qui pousse la chansonnette ? Pas de quoi s'esclaffer au pays d'Abba. Reste que le featuring de "popol" avec "chachatte" a été diffusé dans le cadre d'une émission éducative et qu'aborder le thème des organes génitaux en musique, même dans un pays où l'éducation sexuelle est inscrite dans les manuels scolaires depuis 1955, divise.

Le programme, intitulé Bacillakuten, diffusé sur la chaîne SVT Barnkanalen, provoque le débat chez les internautes après qu'un dessin de vagin animé, maquillé et aux longs cils a chanté : « La foufoune c'est géniale, oui vous pouvez le croire ! Même sur une vieille dame, la foufoune a trop la classe ». Et le pénis d'évoquer « une bite en plein galop ». L'idée de la chanson : inciter les enfants à prendre conscience de leur corps et de leurs organes génitaux.



Le compositeur de cette chansonnette, Johan Olstrom, qui travaille régulièrement avec l'émission, comme l'indique Slate, se défend de toute provocation et évoque des paroles « éducatives et amusantes ». Ce n'est visiblement pas le cas de certains parents qui n'ont pas hésité à parler d'un programme « pédophile » ou « pornographique » (sic). Devant les commentaires outrés postés sous la vidéo, YouTube a décidé de classer la séquence en « contenu pour adultes ».


«Faire en sorte que vos enfants ignorent qu'ils ont un pénis ou une vulve»

La chanson d'un peu plus d'une minute a déjà attiré quelque 1 700 000 internautes sur la plateforme vidéo. Caroline Ginner, responsable éditoriale de l'émission, a été contrainte de réagir sur Facebook, brocardant, au passage, les parents vent debout contre la vidéo. « Vous pouvez garder le secret et faire en sorte que vos enfants ignorent qu'ils  ont un pénis ou une vulve au moins jusqu'à leur 18 ans, en espérant très fort qu'ils ne se rendent compte de rien », a-t'elle asséné.

La Scandinavie n'a, pour autant, pas l'apanage des polémiques sur l'éducation sexuelle des enfants. En effet, en France, la vidéo « Baby ! I Love tour Body » (disponible ci-dessous), postée en septembre dernier sur YouTube par deux performeuses féministes qui parlait de sexualité aux enfants en appelant « une chatte », « une chatte » n'avait pas manqué de susciter de nombreuses réactions.