Mariage gay : la dernière charge du cardinal André Vingt-Trois

Mariage gay : la dernière charge du cardinal André Vingt-Trois
Mariage gay : la dernière charge du cardinal André Vingt-Trois
Le cardinal André Vingt-Trois a pris pour la dernière fois la parole en tant que président de la Conférence des évêques de France ce mardi 16 avril. L'occasion pour l'archevêque de Paris d'asseoir ses opinions sur le Mariage pour tous : il condamne la préparation d’une « société de violence ».
A lire aussi
Mariage gay : un maire accepte de marier 2 femmes mais pas 2 hommes
mariage gay
Mariage gay : un maire accepte de marier 2 femmes mais...


Le cardinal André Vingt-Trois a prononcé son dernier discours lors de l'assemblée plénière de la Conférence des évêques de France, qui s'est tenue ce mardi 16 avril devant les 120 évêques de la Conférence épiscopale. L’occasion pour l’homme d’Église de rester fermement campé sur ses positions anti-mariage gay. Il a, lors de sa prise de parole, dénoncé « l’incapacité à assumer qu’il y ait des différences entre les gens », précisant que « notre société a perdu sa capacité d’homogénéiser des différences dans un projet commun ».

La France, future société de violence pour André Vingt-Trois

L’archevêque de Paris confesse s’attendre à des manifestations de violences suite aux bouleversements sociétaux qui seraient apportés par le texte : « La compression de la frustration débouche un jour ou l’autre sur la violence pour faire reconnaître son identité particulière contre l’uniformité officielle. C’est ainsi que se prépare une société de violence. » Poursuivant sur la nécessité qu’il voit à accepter les inégalités, il a indiqué que « l’impuissance à accepter un certain nombre de différences dans la vie sociale aboutit à la cristallisation de revendications catégorielles de petits groupes, ou de sous-ensembles identitaires, qui pensent ne pouvoir se faire reconnaître que dans la violence ».

Un nouveau président pour la Conférence des évêques de France

La Conférence des évêques de France a été créée en 1964, et se réunit deux fois par an à Lourdes. Elle rassemble l’ensemble des évêques et cardinaux français en activité, ainsi que les cardinaux en retraite. André Vingt-Trois en a été le président de 2007 à 2013, succédant à Jean-Marie Lustiger, qui était par ailleurs son père spirituel. L’actuel président de la Conférence des évêques de France est, depuis ce 17 avril 2013, l’archevêque Georges Pontier. Les présidents sont élus par l’assemblée.

Victoria Houssay

VOIR AUSSI

Marine Le Pen, Église, élus : les anti-mariage gay haussent le ton
Mariage gay : L'Eglise de France rédige une prière contre la future législation
Mariage gay : les homosexuels catholiques veulent un vrai débat
Quand Christine Boutin fait le lien entre mariage gay et îles Caïmans