Joris de Top Chef obtient sa première étoile au guide Michelin

Joris de Top Chef obtient sa première étoile au guide Michelin
Joris de Top Chef obtient sa première étoile au guide Michelin
L'ancien candidat de Top Chef 2013, Joris Bijdendijk, a obtenu une étoile dans le Guide Michelin néerlandais, grâce à Bridges, son restaurant situé à Amsterdam.
A lire aussi
Le comportement sexiste d'un candidat de "Top Chef" choque
News essentielles
Le comportement sexiste d'un candidat de "Top Chef" choque


Il y a des passages en télévision qui peuvent donner un tournant dans une carrière. C'est le cas de Joris Bijdendijk. Son nom ne vous dit peut-être rien, mais dans la dernière saison de Top Chef il était surnommé « Cuisinator ». Le premier hollandais de l'histoire à avoir participé à l'émission culinaire de M6 avait alors échoué en demi-finale. C'est Naoëlle qui avait remporté l'émission de télé-réalité.

Après son aventure télévisée, Joris Bijdendijk a quitté Montpellier pour retourner dans son pays natal. Il a pris la place de chef du restaurant Bridges, dans le luxueux Sofitel LegendThe Gread à Amsterdam. Il a succédé ainsi à son mentor, Ron Blauuw. Sa technique de cuisine a visiblement impressionné les inspecteurs du Guide Michelin 2014, qui lui ont accordé la première étoile de sa carrière. Cette récompense fait suite à la parution du restaurant dans le célèbre guide gastronomique Gault&Millau édition 2014.


Le tour de France des Tables pour Joris de Top Chef


Une récompense méritée pour le jeune homme, qui, comme il l'a confié à L'Union Ardennais, a travaillé dur pour avoir cette reconnaissance : « Pour moi, la France reste la plus grande référence en matière de cuisine. En 2009, j’ai acheté une voiture avec mes économies, le guide Michelin sous le bras, j’ai décidé de faire le tour des plus grandes tables de France pour parfaire mes armes. Si certains m’ont écouté, aucun ne m’a embauché. Les frères Pourcel étaient les derniers de ma liste. En cas d’échec, c’était le retour à Amsterdam. J’y suis allé au culot. J’ai parlé pendant 30 minutes de moi et de mes projets. Ils m’ont répondu qu’ils n’avaient pas de place pour moi pour l’instant. Finalement, l’un d’entre eux m’a téléphoné alors que j’étais de retour chez moi, en me disant : je t’attends dans deux semaines dans ma cuisine ».

Joel Yehya