Pourquoi ces mamans voyageuses laissent des petits mots à l'aéroport

Des post-il pour encourager les mamans.
Des post-il pour encourager les mamans.
Dans l'espace d'allaitement de cet aéroport, les mamans se laissent des messages d'encouragements, et c'est beau.
A lire aussi

Il n'est pas toujours facile d'allaiter au sein des aéroports. D'où l'importance de se soutenir entre mamans - et dieu sait qu'il y en a, dans une telle zone de transition. C'est justement ce que font les voyageuses de passage à l'aéroport international de La Guardia, à New York. Là-bas, les murs de l'espace de lactation sont recouverts de post-it très girl power. Des messages de soutien et d'amour écrits par des mères bienveillantes.

Chaque maman en déplacement, venue allaiter son enfant, vient y déposer un petit message, l'air de rien. Comme une trace, un souvenir, mais aussi un "high-five" symbolique destiné à toutes celles qui vont lui succéder. Grace Stevens, citoyenne américaine et mère de famille, est à l'initiative de ce geste fédérateur. L'internaute s'est même permise de partager les photos de ses post-it énamourés (de plus en plus nombreux !) sur le groupe Facebook Working Astoria Moms, réservé aux "working mums" qui travaillent aux alentours du quartier d'Astoria, dans le Queens. De bonnes ondes.

"Encourager et soutenir les mères"

Les mots doux de Grace Stevens.
Les mots doux de Grace Stevens.

Aujourd'hui, les premiers post-it scribouillés par Grace Stevens ne sont plus seuls. Bien d'autres sont venus lui tenir compagnie. Sur ces inscriptions relayées par le site Hello Giggles, on peut lire des remerciements ("muchas gracias"), des boosts d'optimisme à la Beyoncé ("Who run the world? Girls!"), des mots doux agrémentés de smileys et de coeurs, mais aussi tout un tas de formules anti-spleen : "tu es plus forte et plus courageuse que tu ne le crois", "tu fais un boulot formidable", "ne te décourage pas"...

Au sein d'une société où "être femme" exige (vraiment) beaucoup de motivation, découvrir ces fragments disparates d'empowerment au détour d'un terminal fait l'effet d'une gorgée de chocolat chaud, savoureuse et réconfortante.

En partageant ces déclarations sororales sur les réseaux sociaux, Grace Stevens invite les voyageuses à poursuivre ce mouvement. D'ailleurs, elle a même disposé au sein de cet espace d'allaitement un bloc-notes et un crayon, histoire de. D'autres mères, passées par là depuis, ont fait de même.

Épingler ces post-it l'amuse. Mais surtout, cela lui fait beaucoup du bien. Il s'agit, confie-t-elle au site d'informations, "d'inspirer et de soutenir les mères qui travaillent et voyagent, puisque c'est toujours difficile de concilier trajet et allaitement". Aux angoisses des vols en attente, pressions sociales diverses et autres appréhensions maternelles, l'internaute privilégie l'entraide. Pour que ces mères ne soient jamais (vraiment) seules.

Et pour ce faire, il suffit juste d'un peu de papier, et de quelques coups de stylo. Ce n'est pas grand chose, mais c'est déjà beaucoup, cela donne du baume au coeur. "Nous avons toutes vécu les mêmes situations et partager des mots d'encouragement facilite un peu les choses", affirme la mère de famille. Ou comment concilier sororité et feel-good entre deux avions.