Elle décrit le quotidien infernal d'une working mum (et c'est diablement réaliste)

Quotidien d'une mère active
Quotidien d'une mère active
Entre boulot, bambins, tâches domestiques et vie de couple, les mères actives frôlent souvent le burn-out. Soumises aux injonctions perpétuelles d'une société qui les veut au top et performantes. Un billet résumant ces attentes lourdingues fait le buzz. Et on comprend pourquoi.
A lire aussi

Tout faire, tout avoir, tout le temps. Jongler entre mille et une vies jour et nuit et essayer de continuer à sourire malgré tout. Concilier vie pro et vie perso relève du numéro d'équilibriste pour des millions de femmes. Parce qu'entre le boulot, les gamins et la gestion des tâches domestiques (qui reste-malheureusement- une prérogative féminine), le pétage de câble n'est jamais loin et la charge mentale immensément lourde.


C'est ce grand écart permanent, cette course effrénée quotidienne qu'a tenté de résumer une internaute américaine dans un post épique publié le 18 avril sur Facebook. Un billet tellement réaliste qu'il est très rapidement devenu viral (45 000 likes et 67 000 partages).

Sur un ton délicieusement sarcastique, Sarah Buckley Friedberg, maman de trois enfants et manageuse en microbiologie dans le domaine médical, décrit les injonctions permanentes que subissent les working mums, entre congé maternité trop court (d'une durée moyenne de trois semaines seulement aux Etats-Unis), la pression pour perdre ces foutus kilos post-grossesse quand les tops et les instagrammeuses nous narguent avec leur ventre tout plat, la nécessité de revenir au top au boulot, dans un environnement souvent hostile (coucou le plafond de verre), gérer les bobos, les popos, les bibis les dodos des enfants, tout en essayant de se préserver du temps "pour soi" et son couple.

Des sommations sociétales que chaque femme intègre et qui les mènent aux frontières du burn-out.


Voici une partie de ce (très) long billet signé Sarah Buckley Friedberg :

"La société aux mères qui travaillent :

  • Retourne au travail 6-8 semaines après avoir eu un bébé, le bébé qui a grandi pendant 9 mois à l'intérieur de ton corps. Retourne au boulot avant que d'avoir fini de guérir ou d'avoir eu le temps de créer un lien avec ton bébé. Concentre-toi sur ton boulot et pas sur ton minuscule bébé qui est gardé par quelqu'un d'autre que toi. Fais en sorte de casser le plafond de verre et sois excellente dans ton job- tu peux faire tout ce qu'un homme peut faire ! C'est ton travail de montrer ça à la société ! Montre au monde que les femmes peuvent tout faire. Grimpe au sommet de ta carrière.


  • Allaite pendant au moins un an. Du coup, fais 2 ou trois pauses pour pomper ton lait au boulot, mais ne te laisse pas déconcentrer.


  • Perds ton poids de grossesse également et reviens en forme le plus vite possible et avec grâce. Fais en sorte d'avoir 8 heures de sommeil par nuit afin de faire du sport, de travailler et de prendre soin de ta famille. Mais réveille-toi aussi à 5 heures du matin pour faire du sport, à moins que tu ne veuilles en faire après que tes enfants soient couchés quand tu dois aussi faire le ménage et te préparer pour le lendemain et aussi... dormir.


  • Fais en sorte d'avoir une maison digne de Pinterest. Enlève les décos de Noël. Recycle. Sois le Père Noël, les cloches de Pâques, la Petite souris, la planificatrice d'anniversaires, la coach de caca, la chercheuse de choses disparues, la modératrice de disputes. Sois drôle. Sois ferme. Lis des livres. Va à des soirées dansantes.


  • Fais le planning de toute la famille. Des fêtes d'anniversaire arrivent ? Fais en sorte d'avoir des cadeaux. Assure-toi d'apprendre aux enfants à nager, à jouer d'un instrument, à lire, à faire du vélo, à être un bon être humain, à manger des légumes, à mettre de la crème solaire, à boire assez d'eau, à dire merci et s'il vous plaît. (...)


  • Hey, les enfants ont besoin de beaucoup de rendez-vous chez le médecin. Chaque mois quand ils sont bébés. Et à chaque fois qu'ils sont malades. (...)

    Désolé, mais tu n'as plus de congé parce que tu les as utilisés pour emmener tes gamins à des rendez-vous ou lorsque ta nounou n'était pas dispo. Mais tu devrais partir en vacances, il est bon de se relaxer, cela fait de toi une meilleure employée.


  • N'oublie pas que les enfants ont besoin de repas sains (et toi aussi ! Tu essaies de perdre ces kilos en trop avant les grandes vacances d'été). Cela veut dire planifier les repas, aller faire les courses et préparer les repas le week-end. Mais aussi passer du temps avec tes enfants pendant le week-end vu que pendant la semaine, tu ne les vois que lorsqu'ils étaient épuisés et en colère que tu aies préparé les mauvaises spaghettis pour le repas.


  • Passe du temps avec ton partenaire ! Il est important de garder votre relation fraîche et vivante. Essayez de sortir une à deux fois par mois, sans les enfants. Bookez une babysitter pour 20 euros par heure donc assure-toi de contracter un prêt supplémentaire ou un autre boulot pour être capable de te permettre ça.


  • Oh, et tu devrais aussi avoir un hobby. C'est important d'avoir du temps pour toi. Et lis, suis les dernières séries et garde un oeil sur la politique pour être capable de tenir une discussion si tu as la chance de sortir en public et de rencontrer des adultes.


  • Assure-toi d'avoir des amis. Garder une vie sociale est tellement essentiel. Il y a forcément une ou deux heures dans ta semaine après le travail, les rendez-vous, le sport, la cuisine, la planification, le nettoyage, l'éducation et les devoirs des enfants, le reste. Sors peut-être après le coucher des enfant pour un verre de vin et un morceau à manger. Mais choisis quelque chose de sain. Et tu regretteras peut-être le vin à ton cours de body pump de 5h30 du matin.


  • Prends soin de toi, TELLEMENT important. Voir plus haut : rester en forme. Vois le généraliste, le dentiste (deux dois), la gynéco. Tu as peut-être besoin d'aller chez l'ophtalmo. Va chez le dermato deux fois par an. Chez le psy si tu es en stress post-partum. (...)


  • Ne porte pas de pantalon de yoga ou un "chignon de maman" qui seront moqués sur des blogs. On s'en fiche si rien ne va. Tu vas te lever encore plus tôt pour avoir le temps de te coiffer, faire ton trait d'eye-liner et trouver un pantalon qui convient à ta nouvelle silhouette post-bébé.


  • Éteins ton téléphone, éteins la télé et profite de ta vie. Profite de tes enfants. CE SONT DES BONS MOMENTS. Assure-toi de profiter de ta chaque minute car avant que tu ne le sache, tout cela fera partie du passé."

Un billet qui souligne très justement toutes ces attentes irréalistes et cette pression que s'imposent les working mums. Et si, en prenant un peu de recul (en lisant ce post par exemple), on devenait un peu plus indulgente avec nous-mêmes et avec les autres femmes ? Et si on en parlait aussi à notre partenaire par la même occasion ? Parce que la charge mentale pèse moins lourd lorsqu'elle est portée à deux.