Arrêtez le multitasking : 7 conseils pour être vraiment productive

Arrêtez le multitasking : ces conseils pour vraiment productive
Arrêtez le multitasking : ces conseils pour vraiment productive
Le "multitasking" - ou l'art d'accomplir plusieurs tâches à la fois - est un mythe de l'efficacité. Quoi qu'on en pense, le cerveau ne sait faire qu'une seule chose à la fois. Voici quelques astuces pour se rééduquer et (re)devenir vraiment productive sans se laisser submerger par un excès d'informations.
A lire aussi

Écrire un mail tout en répondant au téléphone, échanger avec votre collègue tout en faisant défiler votre fil d'actualités Facebook, participer à une réunion tout en vérifiant ses mails... Ces comportements du quotidien sont apparus avec Internet et répondent au nom de multitasking. On pense alors que celui qui travaille de la sorte est un élément indispensable dans la société, car plus productif.

Mais croire que l'on est plus efficace en faisant plusieurs choses à la fois est une idée reçue. Les scientifiques le confirment et nomment même ce maux de la société : "l'épidémie de la distraction". Une étude américaine révèle même que, dès que l'on tente d'effectuer plusieurs tâches de manière simultanée, le cerveau est victime de "goulots d'étranglement". Plutôt que de traiter les informations en même temps, celui-ci va porter son attention d'une chose à l'autre. Les adeptes du multitasking auront alors tendance à être dans la réaction, plutôt que dans l'action. Durant notre tendre enfance, cela pouvait se manifester par des réponses hors de propos et à l'âge adulte, par des tâches mal traitées, voire non traitées. A terme, vous perdez davantage de temps à essayer de combler vos lacunes ou à saisir des informations qui vous ont échappé, qu'à vous concentrer sur votre travail. Mais il est possible de se concentrer sur une chose à la fois, sans pour autant sacrifier sa productivité. Mode d'emploi.

1 - Se construire une routine

Pour être productive, vous devez dans un premier temps être organisée mais aussi et surtout vous fixer un cadre (et bien évidemment vous y tenir). Comme ça, plutôt que de vous adonner à une tâche dans la journée bon gré mal gré, vous saurez exactement ce que vous avez à faire. Résultat : impossible de vous sentir débordée.

2 - Définir un plan d'action

Avant de commencer une nouvelle tâche, réfléchissez bien à votre plan d'action. Nul besoin d'y passer trois heures ! Prenez-vous juste quelques minutes afin de réfléchir aux différentes étapes de réalisation, à l'ordre et lancez-vous.

Sachez qu'un esprit multitasker est un esprit qui n'est pas concentré. Alors qu'en agissant comme expliqué ci-dessus, vous serez en mesure de travailler plus rapidement car votre cerveau ne sera concentré que sur un seul et même but : aller du point A au point B.

Définir un plan d'action
Définir un plan d'action

3 - Faire des "pauses digitales"

Dans la mesure du possible, dès que vous entreprenez une tâche fastidieuse et demandant de la concentration, éteignez (ou au moins mettez sur vibreur) vos appareils électroniques, comme votre portable. Les pages Internet sont également concernées ! Alors, évitez au maximum la multiplication des onglets inutiles. Vous travaillez sur un dossier urgent ? Vous pouvez bien faire l'impasse sur votre fil d'actualités Facebook, Instagram, Twitter ou encore votre boîte mail, le temps de quelques minutes ou heures.

4 - Utiliser des logiciels

Impossible de couper avec les réseaux sociaux ou les appareils électroniques de votre plein gré ? Pas de panique. Il existe bon nombre de logiciels, pour nous y aider. L'application Flowstate en est un exemple. Son but ? Forcer l'utilisateur à écrire encore et encore. Flowstate est une application de traitement de texte. Et, écrire est la seule chose qui vous est permise de faire. A vous de choisir la durée durant laquelle vous souhaitez travailler : 5, 10, 15 minutes ? Et cela va jusqu'à 180 minutes. Ce timing est en réalité le temps qu'il vous reste avant la prochaine sauvegarde. Vous avez le malheur de vous arrêter 5 secondes ? Tout disparaît.

5 - Manger un (bon) petit-déjeuner

Le bon déroulement d'une journée dépend souvent de la manière dont on s'est levé. Alors, oubliez les réveils catastrophes et prenez un bon petit-déjeuner.

Avoir quelques minutes en plus pour se restaurer va vous permettre, en plus de vous régaler, d'avoir plus de contrôle sur ce que vous avez à faire durant la journée car vous aurez le temps d'y réfléchir. Vous pensez pouvoir vous rattraper en prenant un petit-déjeuner devant l'ordinateur, une fois arrivé au bureau ? Mauvaise idée. Cela empêche une bonne digestion, en plus de vous forcer à manger vite sans en avoir forcément compte.

Mais sachez également que, la sensation de faim est une source de déconcentration. Il est donc important de ne pas se disperser et de rester focalisée sur le fait de manger.

Manger un (bon) petit-déjeuner
Manger un (bon) petit-déjeuner

6 - S'accorder des pauses

Cela fait 5 bonnes minutes que vous fixez votre écran sans savoir quoi faire ni écrire ? Stoppez tout et prenez quelques instants pour vous recentrer. Pour réellement faire le vide, prenez une pause à l'extérieur, loin du tumulte et si possible dans un espace vert. Les études montrent qu'en prenant de courtes pauses au cours d'une tâche, cela ne fait qu'améliorer la concentration.

7 - Méditer

Des études suggèrent que la pratique régulière de la méditation pourrait stimuler le fonctionnement du cerveau et par extension, permettre à un individu d'être plus attentif. La méditation serait également le meilleur moyen pour réduire le stress, dès lors que vous vous sentez submergée.

Là encore, nul besoin d'y passer 2 heures. Depuis quelques années, une nouvelle forme de méditation a vu le jour : la micro-méditation. Une méthode "anti-stress express" mise en avant par Cédric Villa, coach et auteur spécialisé. Cette pratique mentale se présente comme une petite pause rigoureusement délimitée allant d'1 à 5 minutes et s'adaptant à l'emploi du temps de chacun.