BAC 2015 : comment réussir les épreuves tout en faisant le Ramadan ?

BAC 2015 : comment réussir les épreuves tout en faisant le Ramadan ?
BAC 2015 : comment réussir les épreuves tout en faisant le Ramadan ?
Pour la première fois depuis les années 80 d'année, les lycéens musulmans vont devoir concilier les épreuves écrites du bac et le jeûne du Ramadan. Pour réussir les épreuves sans coup de fatigue ni fringale, voici quelques conseils.
A lire aussi
Bac 2017 : 4 conseils pour conjuguer Bac et Ramadan
brevet / bac
Bac 2017 : 4 conseils pour conjuguer Bac et Ramadan

Double peine cette année pour les futurs bacheliers de confession musulmane : alors que le coup d'envoi du baccalauréat sera donné mercredi 17 juin avec l'épreuve de philosophie, le jeûne du Ramadan, lui, commencera le 18 juin, soit pile pendant l'intense semaine des épreuves du bac.


Cette superposition du calendrier du Ramadan et de celui du bac général et technologique ne s'est pas produite depuis les années 80 et va demander aux jeunes fidèles une grande rigueur. Mais "à l'impossible nul n'est tenu", estime Anouar Kbibech. Interrogé par Le Monde , le futur président du Conseil français du culte musulman affirme que ce sont surtout les 48 ou 72 premières heures de jeûne qui seront les plus difficiles.


Faut-il alors suspendre le jeûne le temps des épreuves du bac ? "Passer un examen n'est pas considéré comme une raison valable d'abandon du jeûne", affirme Anouar Kbibech. "Le ramadan, c'est une affaire entre un individu et son Dieu. Si la personne est en forme, il n'y a pas de raison de renoncer, confirme Kamel Kabtane, recteur de la mosquée de Lyon. Mais si l'élève se sent mal, qu'il a des difficultés de concentration, il peut suspendre le jeûne et le reprendre plus tard, il peut compenser en prolongeant le ramadan d'un ou de plusieurs jours, nourrir un pauvre... C'est de la responsabilité de chacun."


Prévoyez un gros repas le matin avant le lever du soleil

Si vous comptez observer le jeûne du Ramadan tout en passant le bac, il y a toutefois quelques règles à respecter pour éviter les coups de barre, les baisses de concentration ou l'hypoglycémie.


La veille du Ramadan – le 17 juin, jour de l'épreuve de philosophie -, "il faut bien se préparer pour rester en forme les jours suivants", conseille le docteur Alain Delabos, auteur de Bien se nourrir pendant le ramadan de l'été (Éd. Albin Michel) et interrogé par Le Parisien . "Il faut en profiter pour faire un très bon déjeune afin de ne pas manger trop le soir", affirme-t-il. Et la veille au soir du Ramadan alors, que manger ? Le médecin recommande de se contenter d'un "potage et d'un petit truc sucré, un fruit, surtout pas de lait".


Le premier matin du jeûne, vers trois heures, prévoyez un très gros repas "salé, gras et protéiné" qui devrait vous permettre de tenir toute la journée sans fringale. Une fois mangé, le chrononutritionniste recommande de "se recoucher pour retarder la digestion" et différer la faim et la soif.


"Et entre les épreuves, on ne se retrouve pas pour discuter entre copains. On se réfugie dans une pièce pour dormir, se reposer un maximum !" insiste le médecin. Si malgré cela on ne se sent pas bien, "on va voir l'imam, car on peut toujours décaler le jeûne. Mais aussi son médecin qui dira si l'on est apte ou pas. Sinon, on risque de rater et son bac et son Ramadan !"

Plus d'actu sur : Ramadan

Calendrier Ramadan 2017 : horaires des prières le 23 juin et Nuit du Doute
Calendrier Ramadan 2017 : horaires des prières le 22 juin
Calendrier Ramadan 2017 : horaires des prières le 21 juin