Buzz
Cette instagrammeuse française veut vous donner confiance en deux photos
Publié le 4 août 2017 à 14:05
Par Terrafemina
Louise Aubery a récemment partagé deux photos d'elle sur son compte Instagram pour nous prouver une nouvelle fois qu'il faut accepter son corps, malgré nos "défauts". Des clichés qui font chaud au coeur.
Cette instagrammeuse française vous donne confiance en deux photos Cette instagrammeuse française vous donne confiance en deux photos© Louise Aubery
La suite après la publicité

Exit les complexes, place à la body positive attitude. Grand bluff des photos fitness, tailles de vêtements obsolètes... C'est une déferlante d'acceptation de soi à laquelle on assiste et on applaudit bien fort. Et quand en plus, la dernière ambassadrice du mouvement est Française, on crie "cocorico".

Louise Aubery est suivie par plus de 50 000 abonnés sur son compte @mybetter_self. Comme toute instagrammeuse qui se respecte, elle poste des photos de ses repas, ses tenues, d'elle au sport... Avec un corps à faire tourner plus d'une tête, elle rayonne. Mais récemment, elle a partagé un cliché d'elle où elle révèle ses complexes. "A chaque fois que je vois une photo de moi, tout ce que je vois en premier sont mes défauts. Je vois toujours ce qui ne va PAS", écrit-elle.

I am guilty. I am here to always be completely honest, because I feel social medias need more of it. | As much as I preach self love and truly made some progress accepting myself, there is something I really struggle with : pictures. . . Whenever I see a picture of me, the first things which catches my eyes are my FLAWS. I always see what is wrong. "Too close". "My nose appears too big." "My legs look too white". "I look terrible" This is usually what follows when someone show me a picture they took of me. . . YET, I really do not look at people's flaws first when I look at a picture of someone else ! On the contrary, I tend to focus on their assets. . . So why not do the same with yourself ? We really need to learn not to be so harsh on ourselves. It is not healthy. I am going to work on it, and I hope you will too. _____________________________________ Je plaide coupable. Vous savez que l'honntet est une valeur que je chrie; et je trouve que ca manque sur les rseaux sociaux. | Malgr que je prche l'acceptance et l'amour de soi et que j'ai fait de rels progrs sur le sujet, il y a quelque chose avec lequel j'ai toujours beaucoup de mal : les photos. . . A chaque fois que je vois une photo de moi, tout ce que je vois en premier sont mes dfauts. Je vois toujours ce qui ne va PAS. "Trop proche" "Mon nez parat trop gros" "J'ai l'air trop blanche" "Supprime" : ce sont gnralement mes premires ractions aprs avoir vu une photo de moi. . . Pourtant, ce n'est pas du tout comme a que je ragis quand je vois une photo de quelqu'un d'autre ! Au contraire, j'ai plutt tendance voir leurs atouts . . Alors pourquoi ne l'applique-t-on pas nous-mme ? On doit vraiment apprendre ne pas tre aussi dur envers soi-mme. Ce n'est pas sain. Je vais travailler dessus, et j'espre que vous aussi.

Une publication partage par Louise| PARIS |Thinker & Maker (@mybetter_self) le

Louise, qui prône l'honnêteté, "plaide coupable". Dans son post liké par près de 11 500 personnes, la Parisienne a partagé deux photos totalement identiques. D'un côté, elle cible ses atouts ("grand sourire", "longues jambes", "fesses fermes"). De l'autre, elle montre du doigt ce qu'elle n'aime pas chez elle. "Trop proche, mon nez paraît trop gros, j'ai l'air trop blanche, supprime : ce sont généralement mes premières réactions après avoir vu une photo de moi", avoue-t-elle.

La jeune femme explique qu'il faut s'accepter tel que nous sommes. "Ce n'est pas du tout comme ça que je réagis quand je vois une photo de quelqu'un d'autre ! Au contraire, j'ai plutôt tendance à voir leurs atouts..." Elle met en exergue le fait de ne pas être dur envers soi-même. "On doit vraiment apprendre à ne pas être aussi dur envers soi-même. Ce n'est pas sain. Je vais travailler dessus, et j'espère que vous aussi", demande Louise à ses followeurs.

L'instagrammeuse a récolté beaucoup de commentaires positifs, la remerciant de partager ce message inspirant.

Commentaire d'un abonné © capture d'écran

"Un tel élan dans ce mouvement de positive attitude. J'adore vos posts !"

Commentaire d'un abonné © capture d'écran
Réponse de Louise à un abonné © capture d'écran

"Je suis si contente que vous m'ayez si bien comprise et que ça vous parle"

Mais ce n'est pas la première fois que cette étudiante à Science Po Paris prône la confiance en soi. Dans d'autres publications, elle partage son histoire. "J'ai toujours eu beaucoup de mal avec la confiance en soi. D'abord parce que j'ai toujours pensé que je n'étais pas assez bien / assez jolie / assez confiante. Et deuxièmement parce que je n'aimais en fait pas la confiance en soi. Ou plutôt, les gens qui avaient confiance en eux."

La jeune femme continue en parlant de narcissisme, de satisfaction de soi-même, chose qu'elle ne comprenait pas auparavant. "S'AIMER, et oui il faut oser dire le mot, vient en fait tout simplement par S'ACCEPTER. Car vous êtes incroyable à votre façon", écrit-elle. Elle demande à ses abonnés une chose toute simple : penser très fort "je suis à la hauteur" tous les matins. "Ça fera son chemin", confesse Louise.

I used to be terrible at self love. First, because I felt like I was not good enough / pretty enough / confident enough. Second, because I actually did not like confidence. Or rather, confident people. How could someone actually feels so good about oneself ?! Wasn't there something he / she could improve ? How could he / she be satisfied with what it had ?? It must have been narcissism Breaking news : its not. Well, some, probably. But loving yourself actually comes from ACCEPTING yourself. You are incredible YOUR WAY. And that does not mean you can not improve ! You can. But to do so, acceptance & self love must come first. Because these will support you whenever you feel down. It will prevent you from despair, wishing you were different, giving it up I have one little thing to ask you : practice self love every morning right when you make up. Just think to yourself : I am enough. And repeat it every morning. It will makes it way _____________________________________ J'ai toujours eu beaucoup de mal avec la confiance en soi. D'abord, parce que j'ai toujours pens que je n'tais pas assez bien / assez jolie / assez confiante. Et deuximement, parce que je n'aimais en fait pas la confiance en soi. Ou plutt, les gens qui avaient confiance en eux. Srieux, comment pouvait-on tre aussi content de soi-mme ?? N'y avait-il pas quelque chose qu'ils pouvaient amliorer ? Comment pouvait-ils tre si satisfait de ce qu'ils avaient ? Ca devait forcment tre du narcissisme Et pourtant : a ne l'est pas. Enfin, pour certains, surement lol. Mais S'AIMER, et oui il faut oser dire le mot, viens en fait tout simplement par S'ACCEPTER. Car vous tes incroyable votre faon. Et ca ne signifie pas que vous ne pouvez pas progresser ! Vous pouvez. Mais grce cette acceptation, vous pourrez tenir dans les moments plus difficiles, quand vous recommencer vous comparer, ou vouloir abandonner J'ai juste une petite chose vous demander : demain, rveillez vous, et pensez trs fort : Je suis la hauteur. Et rptez-le le matin d'aprs. Ca fera son chemin

Une publication partage par Louise| PARIS |Thinker & Maker (@mybetter_self) le

En tout cas, on ne lasse pas de ses posts Instagram où elle nous rassure et où elle nous décomplexe.

"Je veux que vous arrêtiez de vous préoccuper de ce que les gens pensent de vous. C'est tellement un obstacle à l'accomplissement de la meilleure version de vous-même."

"Soyez juste VOUS. Vous serez toujours "trop" pour quelqu'un. Trop grande gueule. Trop exigeante. Trop grosse. Trop différente.(...) Donc s'il vous plaît, n'ayez jamais peur d'être vous-même."

Mots clés
Buzz Body positive Instagram News essentielles
Sur le même thème
Cette scène des "Valseuses", une agression sexuelle ? Oui, affirme son actrice play_circle
Culture
Cette scène des "Valseuses", une agression sexuelle ? Oui, affirme son actrice
4 mars 2024
Sophie Marceau s'indigne : oui, l'IVG est encore "menacée" en France play_circle
Société
Sophie Marceau s'indigne : oui, l'IVG est encore "menacée" en France
24 janvier 2024
Les articles similaires
"Insistant prédateur" : Faustine Bollaert relate sa rencontre avec DSK play_circle
Buzz
"Insistant prédateur" : Faustine Bollaert relate sa rencontre avec DSK
30 janvier 2024
"Il m'a dit : Pardon !" : Anne Parillaud se confie sur Alain Delon et sa "violence" play_circle
Buzz
"Il m'a dit : Pardon !" : Anne Parillaud se confie sur Alain Delon et sa "violence"
23 avril 2024
Dernières actualités
"J'ai fait une fausse couche" : Eve Angeli brise un tabou et se confie sur "le choc" de sa vie
Santé
"J'ai fait une fausse couche" : Eve Angeli brise un tabou et se confie sur "le choc" de sa vie
10 juillet 2024
Et si Sandrine Rousseau était la future présidente de l'Assemblée Nationale ? play_circle
Société
Et si Sandrine Rousseau était la future présidente de l'Assemblée Nationale ?
9 juillet 2024
Dernières news