"Sur ces deux photos, c'est mon cul" : l'avant-après qui fait du bien

La journaliste et autrice Marine Bohin
La journaliste et autrice Marine Bohin
Dans une photo postée en ligne, l'autrice et journaliste Marine Bohin nous incite à nous mettre sous notre meilleur jour sur les réseaux sociaux pour nous aider à nous aimer.
A lire aussi

Les réseaux sociaux et notamment Instagram servent souvent à montrer le meilleur de nous-mêmes. A nous exposer aux autres de manière contrôlée. L'autrice, comédienne et instagrammeuse française Marine Bohin a publié un montage d'elle sur Instagram dans lequel elle dévoile l'envers du décor. Sur la première photo, on la voit de dos, en string, fessier rebondi. Sur le deuxième cliché, elle est accoudée sur le rebord de la piscine et ses fesses appuyées contre le muret dévoilent de la cellulite.

Sous la photo, l'instagrammeuse écrit : "Oui, sur ces deux photos, c'est mon cul, et à peine une semaine les sépare ! Sauf que sur la première, je cambre bien comme il faut et on me photographie par en-dessous, tandis que sur la seconde j'aplatis mes fesses de façon peu esthétique et la photo est prise en plongée."

Elle se veut claire dans sa démarche : "Je ne poste pas ces photo pour me plaindre de ma cellulite, mendier des compliments ou faire la meuf cool qui n'a pas peur de se montrer sans filtres."

Marine Bohin explique juste vouloir montrer l'utilité d'Instagram comme outil pour s'aimer. Parce que oui, on a beau entrer dans la "norme", on peut ne pas s'aimer : on se trouve toujours trop grosse ou trop maigre, avec des petits ou des trop gros seins.

"Juste pour montrer que sur Instagram, selon l'angle et le filtre, on peut renvoyer l'image que l'on veut. Aucune de ces deux photos n'est vraiment moi et en même temps, je suis un peu des deux. J'enfonce peut-être des portes ouvertes en disant cela, mais j'avais envie de faire ce post, parce que j'ai réalisé que ce n'était peut être pas très sincère de ma part de toujours montrer mon cul selon le meilleur angle, alors que dans la vraie vie je suis loin d'être Gigi Hadid, et tant mieux." Elle ajoute : "Je suis peux être considérée comme mince mais ça ne m'empêche pas d'avoir de la cellulite, et ça aussi, tant mieux."

La démarche de cette instagrammeuse en rappelle une autre : celle du compte parodique Em.ratées, dont les conceptrices reprennent des photos de celle que beaucoup considère comme étant une des femmes les plus belles du monde, Emily Ratajkowski. Admiratives de la confiance du top, elles souhaiteraient prouver que toutes les femmes sont des Emily Ratajkowski.

Marine Bohin énonce une vérité que l'on connaît toutes sans vouloir se l'avouer : "On a toutes admiré ou envié des nanas sur Instagram que l'on trouvait parfaites, moi la première. Ces nanas-là ont comme nous de la cellulite, un mauvais profil, une peau pas top de près, ou un sein plus gros que l'autre, toutes ces choses qu'elles ne montrent pas."

Elle encourage enfin chacune à se mettre en avant de la manière qu'elle le souhaite sur les réseaux sociaux : "Tu peux aussi être l'une de ces bonnes meufs, tout cela n'est qu'une histoire de filtres, d'images et d'oser. Alors si cela te fait du bien de poster des photos OÙ TU ES BONNE sur Insta, et bien FAIS-LE ! Assumer son image, se trouver belle sur une photo même si dans la vraie vie on ne s'aime pas tant que ça, ce n'est pas superficiel. Si ça t'aide à prendre confiance en toi (moi ca a été mon cas), TANT MIEUX."

Marine Bohin utilise son compte Instagram pour dévoiler son quotidien sans filtre, sans mensonge, pas forcément toujours glamour, mais avec humour. Comme sur cette photo d'elle en maillot de bain où elle sort de la mer : "Un GRAND MERCI à mon implant contraceptif de m'avoir filé des seins pendant trois semaines, pile au moment de mes vacances à Bali cet hiver. Ils sont repartis depuis mais j'en garde un souvenir ému."

Ou avec une photo d'elle avec de la crème blanche au-dessus des lèvres : "Salut les filles ! Mon programme cocooning de la soirée, c'est décoloration de la moustache. Et oui, c'est décidé, je prends du temps pour moi !"