La nouvelle pub anglaise Durex est délicieusement inclusive (et on veut la même en France)

La nouvelle pub anglaise Durex est délicieusement inclusive (et on veut la même en France)
La nouvelle pub anglaise Durex est délicieusement inclusive (et on veut la même en France)
Dans sa nouvelle pub, Durex encourage à changer nos habitudes pré-Covid, et de refaire du préservatif un réflexe. Le tout en mettant en scène des couples queers, hétéros, mixtes.
A lire aussi

"Let's Not Go Back To Normal". "Ne revenons pas à la normale", implore Durex. Dans son nouveau spot publicitaire d'une minute, la branche anglaise de la marque de préservatifs appelle à changer nos habitudes en termes de santé sexuelle. Et déplore : l'utilisation d'un préservatif est trop souvent négligée.

"Pendant trop longtemps, la norme n'était juste pas suffisante", lâche la voix off. "La norme, c'était trouver des excuses nulles pour ne pas porter de capote. La norme, c'était de culpabiliser les femmes juste parce qu'elles en avaient sur elles. La norme, c'était un million d'IST (infections sexuellement transmissibles) inutiles. Tous. Les. Jours." Durex l'assure : "Le monde n'a jamais été autant prêt pour le changement. Alors changeons-le pour le meilleur, pour chacun d'entre nous".

"Let's Not Go Back To Normal", par Durex.

En France par exemple, d'après une étude datant de 2016, moins d'un·e étudiant·e sur deux avait recours à une capote lors d'un rapport sexuel. Le rappel semble donc essentiel, d'autant plus en plein été déconfiné, alors que les contacts avec l'extérieur redeviennent possibles - et très fréquents.

Inclusif et important

Au fil des images, Durex mise aussi sur la diversité. Un choix politique et conscient nécessaire jusqu'à ce qu'il devienne naturel. On voit des couples gays, hétéros, mixtes s'aimer, faire l'amour, s'embrasser. Une jeune femme tient la main de son petit ami en fauteuil roulant, deux femmes se roulent des pelles devant un immeuble, deux hommes se câlinent dans un lit en partageant un moment intime.

Des coups d'un soir ou des histoires plus longues qui ne doivent en aucun cas déroger à la règle : chacun·e doit se protéger pour protéger les autres. Comme avec le masque par temps de coronavirus. "Tout le monde parle de revenir à la normale", déclare au magazine Out Ben Wilson, directeur de la catégorie "bien-être sexuel" au sein de la société mère de Durex, le groupe Reckitt Benckiser. "Mais personne ne se demande si nous devrions le faire. La vérité est que la 'norme' est enracinée dans de nombreuses conventions dépassées et qu'en matière de sexe, nous pouvons faire mieux".

Ce n'est pas la première fois que le géant des capotes met à l'honneur des couples queers. En Pologne, en juin, Durex lançait une campagne où l'on voyait deux youtubeurs militants, Jakub et Dawid Mycek-Kwiecinsk, se caresser dans une salle de bain, rappelle Têtu. Un spot qui venait défier l'élection du conservateur Andrzej Duda à la présidence, et la vague d'homophobie qui sévit dans le pays.

A quand une pub pareille en France ?