Pourquoi le genou à terre d'Eminem lors du Super Bowl est important

Pourquoi le genou à terre d'Eminem est important
Au Super Bowl, les superstars du hip hop Us ont livré une performance mémorable. Un show musical, mais aussi politique : Eminem a posé un genou à terre en soutien au mouvement Black Lives Matter.
À lire aussi

Chaque finale du Super Bowl est synonyme d'entractes spectaculaires à la mi-temps, sous forme de shows musicaux colossaux. Ce fut encore le cas ce 13 février 2022 avec la performance sur scène des superstars du hip hop américain : Snoop Dogg, Dr. Dre, Mary J. Blige, Kendrick Lamar, 50 Cent et Eminem. Un concert de 14 minutes historique qui a ravi les fans et mis le feu au SoFi Stadium, à Inglewood en Californie.

Et au coeur de cet événement musical, Eminem a marqué les esprits. En effet, le rappeur de Detroit a interprété son hit de 2002, extrait du biopic 8 Mile, Lose Yourself. Et a achevé le morceau sur un geste particulièrement symbolique : l'artiste a posé son genou à terre. Ce "kneeling" est un geste militant qui fut notamment médiatisé lorsque l'ancien quaterback Colin Kaepernick l'employa pour protester contre les discriminations raciales aux Etats-Unis, lors d'un match de l'année 2016.

Un symbole important alors que la National Football League (ou NFL) aurait formellement interdit à Eminem de poser ce genou à terre, ce qu'elle a aujourd'hui démenti. Ainsi, le porte-parole de la NFL, Brian McCarthy, a expliqué : "Nous avons regardé tous les éléments de l'émission lors de plusieurs répétitions et nous savions qu'Eminem allait le faire".

Un soutien remarqué

A l'époque, la démonstration du quaterback avait fait grand bruit. Des voix comme celle de l'ancien président Donald Trump (sans grande surprise) avaient exprimé leur indignation. Par ce geste fort, Colin Kaepernick affirmait son soutien au mouvement de lutte antiraciste Black Lives Matter, qui dénonce notamment les violences policières envers les personnes afro-américaines.

Son genou à terre avait aussi engendré nombre d'approbations respectueuses. Parmi lesquelles, celle d'Eminem, déjà. Comme le rappelle lCNN, le rappeur avait ainsi salué le geste de Colin Kaepernick lors des BET Hip Hop Awards de 2017, levant le poing et envoyant valser Donald Trump, lors d'un rap freestyle explosif.

Au fil des années, Eminem n'a rien perdu de ses convictions.