"Pas le bon corps" : Emma Thompson dévoile les remarques odieuses qui l'ont complexée

Si les scènes de sexe sont quasi inexistantes dans la carrière d'Emma Thompson, ce n'est pas par pudeur. Dans une interview pour "The Times", l'actrice aux nombreuses récompenses confient qu'on ne lui a pas proposé sous prétexte qu'elle n'avait "pas le bon corps".
À lire aussi

Avec ses multiples BAFTA, Oscars et Golden Globes, Emma Thompson est une véritable icone du cinéma occidental, et sa filmographie impressionne nombreux·ses. Un détail n'a toutefois pas échappé à l'oeil du Times, auprès duquel elle a récemment donné une interview : jusqu'à aujourd'hui, pas de scènes de sexe à déclarer. Et la raison n'est autre qu'un sexisme enraciné.

"On ne m'a jamais vraiment proposé de scènes de sexe", confie la comédienne britannique. "Comme ma mère l'a dit, j'ai essentiellement joué une série de femmes 'bien'. Je fais du 'cérébral'", ajoute-t-elle. "Et je ne me suis également jamais conformée à la silhouette ou au look de quelqu'un qu'ils pourraient vouloir voir nu".

Emma Thompson précise sa pensée : "Et par 'ils', je veux dire les cadres masculins. Je suis trop grande gueule, pas assez jolie, pas le bon type de corps. Et, purée, on vous dit constamment quel genre de corps vous avez".

Des commentaires écoeurants

L'actrice oscarisée à plusieurs reprises raconte d'ailleurs l'impact qu'ont eu sur elle les humiliations corporelles constantes tout au long de sa carrière.

"Dans une de mes interviews, le journaliste a écrit que j'avais pris beaucoup de poids depuis mon apparition dans Fortunes of War (série britannique, ndlr), que mes jambes étaient 'maintenant comme des troncs d'arbre' et que je m'étais 'laissée tomber'. J'avais 31 ans et, franchement, je ne me privais plus de manger. Je pense que personne ne sait à quel point les actrices sont minces dans la vraie vie. Elles ont l'air assez... irréelles."

Aujourd'hui, elle compte bien changer cela. Dans son prochain film Good Luck to You, Leo Grande, Emma Thompson apparaîtra nue à l'écran pour l'une des toutes premières fois. Elle y joue le rôle de Nancy, une veuve retraitée de 55 ans qui engage un travailleur du sexe pour atteindre son but : avoir un orgasme.

A propos d'une scène où Nancy se tient nue devant un miroir et examine son corps, l'actrice a admis avoir du mal à faire de même avec son propre corps sans jugement. "Quand je me regarde dans le miroir, j'essaie toujours de me rendre 'plus belle' - en me tournant de telle ou telle façon, en vérifiant mon cul, en rentrant [mon ventre]. Cela révèle simplement mon incapacité totale à accepter mon corps tel qu'il est".

Et de poursuivre : "Mais dans le film, à ce moment-là, le corps de Nancy vient de lui donner ces secondes de pur plaisir et elle s'en émerveille". Un message puissant d'acceptation et de réconciliation, dont s'inspirer allègrement.