En Arabie saoudite, une pub remplace les femmes par des ballons

En Arabie saoudite, une pub remplace les femmes par des ballons
En Arabie saoudite, une pub remplace les femmes par des ballons
Pour faire la promotion de ses piscines pendant le Ramadan, une chaîne de supermarchés saoudienne a décidé d'effacer de son catalogue toutes les silhouettes féminines, qui ont été remplacées par des ballons.
A lire aussi
Arabie saoudite : une pétition pour enfin libérer les femmes de leur tuteur
News essentielles
Arabie saoudite : une pétition pour enfin libérer les...

L'Arabie saoudite a beau avoir gagné sa place à la Commission de la condition de la femme à l'ONU, il ne faut pas trop s'attendre à des miracles en matière d'avancée des droits des femmes dans ce pays ultra-conservateur qui applique un islam rigoriste.

Pour l'heure, et malgré les promesses d'évolution faites devant la communauté internationale, les Saoudiennes n'ont toujours pas le droit de conduire et doivent demander l'autorisation de leur mari ou d'un parent masculin pour pouvoir voyager, conduire ou ouvrir un compte bancaire. En 2011, le roi Abdallah a accordé le droit de vote aux femmes aux élections municipales, ainsi que leur éligibilité. Toutefois, les Saoudiennes s'étant présenté aux élections de 2015 n'ont obtenu le droit ni de prendre la parole en public, ni de siéger dans la même pièce que leurs collègues masculins.

Encore récemment, la chaîne de supermarchés Saco a montré le peu de considération accordé aux femmes, qui représentent pourtant la moitié de la population du pays. Dans son catalogue spécial Ramadan où il fait la publicité de ses piscines gonflables, Saco a tout simplement décidé d'effacer toute présence féminine des photos.

L'image retouchée par la chaîne Saco
L'image retouchée par la chaîne Saco
L'image originale fournie par le fabricant Intex
L'image originale fournie par le fabricant Intex

Là où aurait dû se trouver une femme barbotant avec mari et enfants dans une piscine de jardin, se trouve désormais – et ce sur toutes les photos du catalogue – un ballon Disney. Où est passée la femme ? Elle a tout simplement été photoshoppée pour supprimer sa silhouette. Il n'y a qu'à se référer aux différents sites de vente de piscines pour retrouver les version non-retouchée de ces publicités :

Les retouches faites par Saco font disparaître les femmes des photos
Les retouches faites par Saco font disparaître les femmes des photos

Ces retouches auraient pu être amusantes si elles ne reflétaient pas une réalité aussi dramatique pour les femmes saoudiennes. Contraintes de porter une abaya, un voile noire recouvrant leur corps et leurs cheveux pour sortir en public, les Saoudiennes sont une nouvelle fois invisibilisées.

Contacté par le HuffPost, le fabricant de piscines Intex, qui produit les modèles vendus par Saco, a expliqué que les retouches photos étaient de l'initiative de la chaîne de supermarchés. "Nous ne gérons pas la communication dans les pays où la distribution est assurée par des importateurs. C'est le cas du Moyen Orient. Intex n'a pas non plus fourni de photos ou de documents tels que ceux utilisés par Saco. Intex conçoit et fabrique des produits de qualité pour s'amuser, en dehors de toute considération politique ou religieuse."

L'Arabie saoudite n'est pas le seul pays à nier l'existence des femmes et à refuser toute représentation féminine. En Israël, les ultra-orthodoxes s'en sont fait une spécialité. Non contents de supprimer les silhouettes de femmes politiques de ses photos d'actualité ou des catalogues Ikea qui lui sont destinés, la communauté haredim a récemment fait disparaître la Schtroumpfette de l'affiche d'un dessin animé pour enfants, cette dernière ayant été considérée comme "pouvant nuire à la sensibilité des résidents".