J'angoisse à l'approche de Noël : 7 conseils pour rester zen

Cameron Diaz dans le film The Holiday
Cameron Diaz dans le film The Holiday
Course frénétique aux cadeaux, tensions dans la famille, flot de nostalgie, injonction à être heureuse... Les fêtes de Noël peuvent créer des angoisses et du stress. Comment faire face et rester calme pendant cette période ? La sophologue Muriel Valentin nous livre ses conseils.
A lire aussi

Pour la plupart d'entre nous, la perspective des fêtes de Noël crée du stress, de l'anxiété ou encore un sentiment de nostalgie. L'obligation de fêter ce moment peut devenir pesante pour les personnes seules ou isolées, devoir organiser une réunion familiale peut être également une source d'angoisse pour celles et ceux qui connaissent des relations familiales qui manquent parfois d'harmonie, et réunir une famille recomposée tient parfois du casse-tête.

Les fêtes familiales de fin d'année ont aussi tendance à nous ramener au souvenir des absents ou à nous mettre face à nos difficultés, par exemple financières. S'accrocher alors un peu trop à l'idée de la "magie de Noël" apportera forcément déception et frustration.

En somme, quelle qu'en soit la cause, les fêtes de Noël ne sont pas toujours source d'émotions positives et peuvent être difficiles à surmonter. Muriel Valentin, Sophrologue et Coach certifiée du réseau Medoucine, nous donne ses conseils pour rester serein à l'approche de Noël.

Mettez fin aux injonctions

Pourquoi cette période serait-elle forcément synonyme de bonheur ? Si vous n'avez pas le coeur à la fête, peu importe la raison, rien ne vous oblige à faire semblant. Les émotions négatives à l'approche des fêtes vous indiquent simplement que quelque chose en vous a besoin que vous y accordiez de l'attention. Accepter ses émotions et les laisser s'exprimer vous permettra d'y voir plus clair en vous et peut-être de vous libérer de vos sensations négatives à l'approche de Noël. Un accompagnement en sophrologie par exemple pourra vous permettre de prendre conscience de qui se passe en vous, d'apaiser vos émotions et d'apprendre des techniques pour chasser votre stress et vos angoisses, ou simplement prendre du recul, à l'approche des fêtes.

Par ailleurs, ce n'est pas parce que la tradition familiale exige votre présence que vous devez forcément vous y plier. Si les fêtes de Noël sont trop pénibles pour vous, rien ne vous oblige à continuer de vous forcer chaque année.

Chassez la nostalgie

La nostalgie est souvent un sentiment très présent durant les fêtes. Le souvenir des Noëls de votre enfance peut être un véritable obstacle à vivre le moment présent avec plaisir, et le Noël d'aujourd'hui sereinement.

Pour y remédier, évacuez votre trop-plein de nostalgie et vos pensées parasites avec un exercice de sophrologie :

cet exercice repose sur un balayage de la tête aux pieds en portant attention sur différentes parties de votre corps une à une en prenant conscience de ce qui vous pèse. Puis inspirez, contractez une partie de votre corps en retenant votre respiration et soufflez fortement en relâchant vos muscles. Commencez ainsi par la tête, puis le buste avec les bras et les mains, et enfin les muscles fessiers, les jambes, les pieds. Refaites-le autant de fois que nécessaire sur chaque zone.

Le plus important est d'imaginer, en soufflant, toutes les tensions, les pensées parasites , les inquiétudes, les blocages, la tristesse ou toute autre émotion sortir de vous avec votre souffle. Imaginez ainsi faire un grand nettoyage intérieur de fin d'année. Vous mettez ainsi à l'extérieur tout ce qui vous pèse et vous encombre en cette période de fêtes, tout ce qui peut vous empêcher d'avoir le coeur léger et joyeux.

Comment lutter contre le stress des fêtes de Noël ?
Comment lutter contre le stress des fêtes de Noël ?

Stop à la projection

Plutôt qu'anticiper ce moment de façon négative et nourrir vos angoisses, apprenez à revenir au moment présent. Prenez du temps pour respirer plusieurs fois par jour en pratiquant la respiration abdominale. Dès que vous vous concentrez sur votre respiration et plus particulièrement au niveau du ventre, vous lâchez le mental et vous êtes dans l'ici et maintenant.

Éviter les conflits le jour J

Bien souvent, les fêtes de fin d'année sont l'occasion de réunir toute la famille. Les histoires familiales parfois complexes donnent souvent naissance à des rancoeurs et les tensions peuvent alors être omniprésentes au moment du repas de Noël. La colère se nourrit dans la frustration et le non-dit. On peut prendre conscience de ses sentiments et émotions refoulés et peut-être les coucher sur papier avant de retrouver toute la famille pour éviter qu'elles ne s'expriment sous forme d'agressivité pendant ce temps familial.

Une fois cette soirée passée, il sera toujours temps de vous exprimer calmement si vous en avez encore besoin auprès de certaines personnes de votre entourage plutôt que de refouler encore tout cela jusqu'à l'année prochaine.

Revenir au corps pour lâcher le mental

Si vous êtes seul·e pour les fêtes, rien ne vous empêche de créer votre propre rituel afin de prendre soin de vous et de vous faire plaisir. Faites-vous un cadeau ou offrez-vous un moment spécial rien que pour vous. Si vous avez envie de vous évader, de déconnecter de ce moment, offrez-vous un voyage ou une simple promenade dans la nature, changez d'air, remplissez-vous de lumière et d'oxygène, ressentez pleinement le plaisir de ce moment par vos 5 sens pour bien l'ancrer comme ressource positive... Pourquoi ne pas vous offrir un week-end de thalasso ou un massage pour vous faire chouchouter ?

Chasser la déprime liée à la solitude

Pensez également à celles et ceux qui vivent un Noël plus difficile que le vôtre, proposez vos services à une association par exemple. Donner de votre temps pour vous sentir utile auprès de personnes seules vous aidera à relativiser votre propre solitude et vous rendre le sourire.

Donnez du temps et de l'attention aux personnes de votre entourage, rien ne vous oblige à passer les fêtes en famille. Passez du temps avec quelqu'un d'autre qui se sent comme vous isolé, faites des petits cadeaux aux enfants de votre voisine, invitez un collègue à manger, proposez votre aide aux personnes âgées de votre quartier...

Se balader en forêt l'hiver
Se balader en forêt l'hiver

Lâcher prise sur l'organisation parfaite

Si c'est vous qui recevez la famille et que Noël rime avec stress de l'organisation, lâchez prise sur votre besoin de perfection. Déléguez l'organisation à votre partenaire, votre famille, simplifiez le menu, la déco, le nombre de cadeaux. Allez à l'essentiel : c'est-à-dire réunir les personnes importantes pour vous et partager un repas agréable et des attentions.

Gardez en tête que le principal est de vivre ce moment de partage pleinement sans focaliser sur tous les détails, lâchez ce qui pourrait être pour accepter ce qui est, tout simplement.

Cette année, décidez simplement que Noël sera un jour agréable, un jour comme un autre si c'est plus confortable pour vous. Ou alors un jour spécial où vous prendrez particulièrement soin de vous et des autres. Réécrivez un nouveau chapitre dans votre conte personnel de Noël en vous écoutant un peu plus, en étant simplement vous-même.

Par Muriel Valentin, sophrologue certifiée et validée du réseau Medoucine.

Les dossiers