La slackline : le sport de l'été qui tonifie le corps et l'esprit

Les bienfaits de la slackline
2 photos
Lancer le diaporama
Vous cherchez un sport que vous puissiez pratiquer facilement, pour vous muscler tout en vous faisant du bien mentalement ? Mettez-vous à la slackline, un sport très complet qui gagne à être connu et dont on ne compte plus les vertus physiques et psychiques. Parfois, tout ne tient vraiment qu'à un fil !
A lire aussi

Si vous ne connaissez pas encore la slackline, il est grand temps de vous y mettre. Le concept est simple : vous devez marcher sur une sangle en polyester, appelée slackline ou slack, qui est tendue entre deux points d'ancrage (arbres, poteaux, points d'ancrage d'escalade...). La sangle est élastique, donc vous êtes en permanence en équilibre instable (slackline signifie littéralement "ligne lâche" en anglais, il fallait s'y attendre...) : si vous vous agitez, que vous vous mettez à trembler et à perdre votre calme, la sangle vous le rend bien... et vous tombez. L'expérience est dynamique : la sangle s'étire et rebondit selon les mouvements du corps. Chaque muscle s'engage et pas question d'avoir l'esprit ailleurs ! C'est donc un sport stimulant pour votre corps, qui doit travailler en profondeur pour s'adapter à cet équilibre inhabituel, mais aussi pour votre esprit : de plus en plus de coachs mentaux et de thérapeutes recommandent la slack pour se reconnecter avec son corps et booster son mental.

Comment commencer ?

Une magnifique highline (slackline longue, généralement de 200 à 500 m) pour les experts !
Une magnifique highline (slackline longue, généralement de 200 à 500 m) pour les experts !

Les champions de slackline pratiquent à des hauteurs vertigineuses et sur plusieurs centaines de mètres de long (au moins 500 m pour la longline, le record du monde établi par Nathan Paulin étant de 1020 m en avril 2016). Mais pour commencer, pas besoin de voir les choses en grand : le bout d'une slack de débutant (en moyenne de 10 m) paraît être au bout du monde lorsque faire trois pas sur la sangle nous épuise ! Cependant, c'est un sport où l'on peut progresser vite et avoir la satisfaction d'être rapidement de plus en plus à l'aise. Si les premières tentatives sont difficiles, elles cèdent vite le pas au plaisir. Et si vous voulez un sport facile à pratiquer en plein air pour cet été, c'est idéal.

A partir du moment où vous avez le matériel (30 euros la sangle de débutant en premier prix dans les magasins de sport), vous pouvez pratiquer n'importe où dans la nature. Il existe même des modèles ultra-légers pour que vous puissiez emmener votre sangle en randonnée, ou du matériel de waterline qui vous permet de tendre une ligne au-dessus de l'eau. C'est donc avant tout un sport d'extérieur, de communion avec la nature, parfait en été pour les amoureux des grands espaces.

Un sport qui fait travailler l'ensemble des muscles

Slackline : un sport d'équilibre très complet qui travaille le physique et le mental
Slackline : un sport d'équilibre très complet qui travaille le physique et le mental

La slack est LE sport idéal pour se muscler tout en finesse et en douceur. Le corps cherche ses marques dans le déséquilibre, ce qui sollicite le moindre de nos muscles, et fait notamment travailler nos muscles profonds –ceux qui soutiennent notre colonne vertébrale et nos organes. Obligée de se tenir droite, la tête haute et le ventre serré pour réussir à tenir sur la ligne est en fait l'exercice idéal pour corriger une mauvaise posture sans même s'en rendre compte : vous vous musclez le dos sans forcer et dans une posture parfaite.

Mais en équilibre sur la ligne, vous musclez aussi vos abdos, vos cuisses, vos bras, vos fesses... C'est un excellent exercice pour se tonifier efficacement. Ce sont en fait les muscles stabilisateurs du corps qui sont visés (abdominaux, lombaires, muscles des jambes, épaules, bras, cou, chevilles, etc.). Ils ont une fonction de gainage dans nos mouvements, et permettent ainsi aux articulations de rester dans leurs axes de mouvements ; donc dès que vous vous tenez debout sur la slack, vous les sollicitez sans interruption ! Et c'est tout de même plus agréable qu'une série d'abdos...

Jouer les équilibristes pour booster son mental

Jouer les équilibristes pour booster son mental : les bienfaits de la slackline
Jouer les équilibristes pour booster son mental : les bienfaits de la slackline

La slackline n'a pas pour seul avantage de vous aider à obtenir votre bikini-body sans même y penser : c'est aussi un sport idéal pour soigner son mental.

Tout d'abord, c'est un excellent moyen de travailler sa concentration : comme le but est d'avancer en gardant l'équilibre, il faut faire taire le moindre mouvement parasite. La chute vient sentencier le moindre faux pas ; si l'esprit s'agite, le corps tombe. Pour progresser, vous êtes forcée de vous vider l'esprit, de rester calme, et de vous concentrer uniquement sur vos mouvements. C'est donc un sport incontournable pour lutter contre le stress et se réconcilier avec son corps et ses sensations. C'est en fait une véritable méditation en mouvement : il faut faire le vide dans son esprit pour se focaliser sur ses sensations pour rester sur la sangle.

De plus, la slackline vous aide à renforcer vos aptitudes mentales. C'est d'ailleurs la nouvelle coqueluche des coachs mentaux : gérer le déséquilibre vous apprend l'humilité, mais vous pousse aussi à la persévérance. "C'est comme réapprendre à marcher", confie Dhanaé Audet Beaulieu, coréalisateur du documentaire Highlining California sur la découverte de la highline aux USA dans Espaces : un challenge addictif, où chaque pas supplémentaire est une victoire. C'est aussi un très bon exercice pour retrouver confiance en soi, car même à 20 cm du sol, être en déséquilibre suscite en nous un fort sentiment d'insécurité, physique et émotionnel. "Pour parcourir une slack, il faut avoir cette voix dans sa tête qui dit 'Tu peux le faire'", explique à Psychologies Michaël Vauthier, thérapeute. La slackline pousse à se dépasser, et à retrouver confiance en soi en surmontant ses appréhensions.

Slackline : un exercice d'équilibre et de confiance
Slackline : un exercice d'équilibre et de confiance

Pour Sébastien Giudici, président du club Parislack, "la slackline apprend à se réadapter en permanence. Ça modifie votre approche de la vie". Avancer en équilibre instable, sans perdre de vue son objectif et se laisser déconcentrer par les perturbations et les mouvements de la ligne sous nos pieds : voilà les mantras de la slackline. Et c'est pour le moins inspirant, cette philosophie de l'équilibre dans le mouvement : on vous souhaite de parvenir à l'appliquer dans votre quotidien.

Liens pratiques :

Acheter sa sangle : auvieuxcampeur.fr, slack.fr, decathlon.fr (à partir de 30€).
S'initier : coachslackline.com, facebook.com/asso.parislack ou autre club affilié à la Fédération française des clubs alpins et de montagne (ffcam.fr )