Mariah Carey explique pourquoi on ne devrait jamais demander à une femme si elle est enceinte

Mariah Carey révèle pourquoi on ne devrait jamais demander à une femme si elle est enceinte
Mariah Carey révèle pourquoi on ne devrait jamais demander à une femme si elle est enceinte
Dans cette photo : Mariah Carey
En 2008, Mariah Carey était invitée sur le plateau d'Ellen DeGeneres, qui lui demandait de boire une coupe de champagne pour prouver qu'elle n'était pas enceinte. La chanteuse revient sur ce moment qui l'a profondément marquée.
A lire aussi

Depuis plusieurs mois, l'animatrice Ellen DeGeneres est pointée du doigt pour l'environnement toxique qu'elle ferait régner au sein de ses équipes. Le magazine Variety a même annoncé qu'il y avait eu un remaniement au sein de la production "à la suite d'accusations d'indifférence au racisme, de dérapages à caractère sexuel et d'autres problèmes sur le lieu de travail".

C'est donc en pleine polémique que cette interview de Mariah Carey par la présentatrice ressort. On y voit Ellen insister auprès de son invitée pour que celle-ci dévoile ou non sa grossesse. On sent que la star est mal à l'aise, hésitante. On comprend, la question est déjà déplacée, la pression encore plus pesante. Elle lance qu'elle ne veut pas aborder la question, en rigolant nerveusement.

Mariah Carey sur le plateau du Ellen DeGeneres Show
Dans cette vidéo : Mariah Carey

Ellen DeGeneres ne démord pas - sûrement par souci d'audience et d'exclusivité, elle propose à la chanteuse un "test" : si elle n'est pas enceinte, elle boira bien une coupe de champagne pour fêter sa non-grossesse. Mariah Carey, qui est bien enceinte mais ne veut pas le révéler, encore moins en étant prise au piège devant des millions de téléspecteur·ice·s, évoque que l'alcool fait grossesse et qu'elle ne veut pas boire si tôt dans la journée - recevable. Elle finit par lâcher le morceau. Sauf que dans les semaines qui ont suivi, Mariah Carey fera une fausse couche.

"J'étais extrêmement mal à l'aise"

Des années plus tard, en 2020, lors d'une interview pour Vulture, elle revient sur ce moment qui l'a longtemps hantée. "J'étais extrêmement mal à l'aise à ce moment-là, c'est tout ce que je peux dire. Et j'ai vraiment eu du mal à faire face aux conséquences", confie Mariah Carey. "Je n'étais pas prête à le dire à qui que ce soit parce que j'avais fait une fausse couche. Je ne veux pas jeter quelqu'un qui est déjà jetée sous un bus, façon de parler, mais je n'ai pas apprécié ce moment", poursuit-elle en faisant référence aux plaintes contre la présentatrice.

Elle conclut, encore dépassée par la tournure qu'ont pris les choses à l'époque. Elle affirme d'ailleurs qu'il y a "une empathie qui peut être appliquée dans ces moments-là que j'aurais aimé voir. Mais que suis-je censée faire ?"

Par ces mots, elle apporte un soutien à toutes les femmes qui redoutent cette question ("Tu es enceinte ?"), parce qu'elles n'arrivent pas à tomber enceinte, parce que la route est longue, parce qu'elles ont perdu un enfant, parce qu'elle est trop intime et délicate pour être balancée comme un vulgaire "ça va ?". Une mise au point nécessaire, qu'on applaudit.