Comment (très) bien doigter votre partenaire

Comment très bien doigter quelqu'un
Comment très bien doigter quelqu'un
Les mystères de la vulve en laissent plus d'un.e perplexe. Heureusement, il existe aussi des techniques adaptées qui pourront vous guider dans l'apprentissage délicat du doigté, et vous permettre d'exceller en la matière.
A lire aussi

"Doigter quelqu'un n'a rien de sorcier", pensez-vous peut-être, "Grave erreur", répondrons-nous sans doute. En plus de devoir allier fermeté et délicatesse, souplesse et concentration, rythme et douceur, l'acte doit aussi se calquer sur le corps de la personne qu'on a en face de nous. Une vraie équation du désir à ne pas prendre à la légère, et qui s'améliore surtout au fil du temps et de la découverte de l'autre. On dirait presque de la poésie.

Pour espérer faire jouir votre partenaire, il faut tout d'abord avoir en tête qu'il ne s'agit pas uniquement de préliminaires, mais bien d'une pénétration à part entière. On évite donc d'y aller (trop) franco sans s'assurer que le vagin est lubrifié, comme l'explique le Dr Eskander, gynécologue, à Cosmopolitan UK.

Petite pause hygiène avant d'aller plus loin : le Dr Eskander précise également qu'il est essentiel d'avoir des "ongles courts et propres", afin de réduire le risque d'infection. "Attention à ne pas être trop rude, car cela peut entraîner de minuscules lésions vaginales qui, en plus de ne guérir qu'au bout de quelques jours, augmentent le risque de contracter une IST (infection sexuellement transmissible, ndlr), en particulier s'il y a un échange de fluides corporels."

C'est noté ? On continue.

Polyvalence et lubrification

Pour accroître la stimulation, on peut donc se concentrer sur le clitoris dont les 8000 terminaisons nerveuses ont de grandes chances d'exciter la personne qui partage votre lit et vous permettre de continuer l'aventure, mais pas que. Car si son nom est sur toutes les bouches (voire les vulves) dernièrement, il n'est cependant pas la seule source de plaisir des environs.

Les petites lèvres, les grandes lèvres, le vestibule vulvaire (l'entrée du vagin) et le périnée aussi, peuvent procurer du plaisir pré-pénétration, et ainsi aider à sa lubrification. On n'hésite donc pas à alterner l'objet de nos caresses, ce qui évitera également au gland d'être irrité à force de le solliciter.

Dernière astuce et pas des moindres : qui dit doigté humide, dit doigté réussi. Seulement voilà, tout le monde ne mouille pas de la même façon. Cela peut dépendre de l'hydratation, les hormones, des médicaments et du stress. Bref, ne jouez pas avec le feu et procurez-vous un lubrifiant naturel, bio et garanti sans allergènes pour une osmose parfaite.

Vous n'avez plus qu'à être à l'écoute de votre partenaire et à pratiquer encore et encore. Faites-nous confiance, vous êtes à deux doigts de rafler le titre de meilleur·e coup à la ronde.