Pourquoi le cadeau de Theresa May à Melania Trump a été jugé sexiste

Pourquoi le cadeau de Theresa May à Melania Trump a été jugé sexiste par des politiciennes
Pourquoi le cadeau de Theresa May à Melania Trump a été jugé sexiste par des politiciennes
La Première ministre britannique Theresa May a offert un service à thé à la Première dame des Etats-Unis Melania Trump lors de la visite d'Etat du couple présidentiel au Royaume-Uni. Un choix de cadeau curieux que plusieurs femmes politiques ont jugé sexiste.
A lire aussi

Cela n'a échappé à personne, Melania et Donald Trump sont en visite officielle en Europe. Ce lundi 3 juin, avant d'atterrir au Royaume-Uni à l'occasion de la commémoration des 75 ans du débarquement, le président des Etats-Unis avait eu la brillante idée de s'en prendre au Maire de Londres, Sadiq Khan, sur Twitter, le traitant notamment de "stone cold loser" ("perdant froid comme la pierre", en français), de vivement critiquer la gestion du Brexit, ou encore de qualifier Meghan Markle de "mauvaise".

Les Londoniens ont réagi en accueillant le couple présidentiel à coup de projections parodiques sur les monuments de la Capitale et autres moqueries sarcastiques dont eux et elles seul·es ont le secret.

De son côté, la Première ministre Theresa May, qui démissionnera de son poste le 7 juin, a respecté le protocole en accueillant Donald et Melania Trump au 10 Downing Street, avec des cadeaux. Au président, elle a offert un brouillon de la Charte de l'Atlantique, rédigé à la main par Winston Churchill et annoté au crayon rouge.

Comme le rappelle Sud-Ouest, il s'agit d'un texte "signé par le président américain Franklin D. Roosevelt et le Premier ministre britannique Winston Churchill en 1941, [qui] pose les bases de la coopération entre les deux pays et ouvre la voie à la création des Nations Unies." Un présent symbolique qui insiste sur l'importance des bonnes relations entre les deux pays.

"Un acte de sexisme paresseux"

La First Lady, quant à elle, n'a malheureusement pas eu la chance d'hériter d'un objet aussi précieux historiquement parlant, puisqu'elle s'est vue offrir un service à thé. Un service en céramique réalisé par la créatrice Emma Bridgewater, certes, mais un service à thé tout de même. Et l'opposition n'a pas manqué de s'indigner contre ce choix ridicule.

Harini Iyengar, candidate au parti Women's Equality, a notamment commenté : "Comme la visite d'État elle-même, ces cadeaux sont inappropriés. Donner à Melania Trump - une femme d'affaires et entrepreneure qui parle 4 langues - un service à thé est du sexisme paresseux. Difficile d'imaginer Bill Clinton se voir offrir un service à thé... si Hillary Clinton avait gagné."

Dawn Butler, secrétaire à la Condition féminine et à l'Egalité, a également déclaré : "Theresa May a une fois de plus été exposée pour sa croyance dépassée qu'il y a des 'rôles de garçons' et des 'rôles de filles'", comme le rapporte Stylist. "Melania, en plus d'être la Première dame, est une femme d'affaires prospère et indépendante à part entière, et mérite un cadeau plus significatif et réfléchi, surtout en raison de son héritage yougoslave qui est historique et digne de mention."

Elle ajoute : "De plus, Melania est mariée à l'un des hommes les plus diviseurs et les plus désagréables de l'Histoire moderne - elle aura donc au moins besoin de quelque chose de plus fort que le thé." C'est dit.