ONPC : Kev Adams s'insurge contre l'antisémitisme face à BHL (Replay 13 février)

On n'est pas couché - samedi 13 février 2016
2 photos
Lancer le diaporama
On n'est pas couché - samedi 13 février 2016
Dans cette photo : Kev Adams
Ce samedi 13 février, l'humoriste et le philosophe étaient les invités de l'hebdomadaire de Laurent Ruquier sur France 2. L'occasion pour le jeune homme de 24 ans d'aborder un sujet plus sérieux qu'à son habitude : l'antisémitisme, thème du nouveau livre de BHL.
A lire aussi

Si le public commence à bien connaître l'humour ravageur de Kev Adams, le comédien ne donne que rarement son opinion sur des sujets plus sérieux. "Je ne ferai jamais de vannes sur la politique ou la religion. Je laisse ce créneau à Stéphane Guillon", avait-il d'ailleurs déclaré en juin dernier au Progrès. Interrogé à l'époque sur sa judaïté, le jeune humoriste ne souhaitait pas en dévoiler plus. "Lorsqu'on donne trop de sa vie privée, on donne des bâtons pour se faire battre. Je n'ai pas envie de partager ça, c'est trop intime".

"Je suis fatigué de l'antisémitisme et du racisme"

Ce samedi 13 février, l'acteur venu présenter son prochain film "Amis publics" s'est pourtant intégré au débat lancé par le dernier livre de Bernard-Henri Lévy intitulé "L'esprit du judaïsme". Il y évoque notamment une remontée de l'antisémitisme en France. "Je suis fatigué de l'antisémitisme et du racisme, qui sont réels dans notre pays. Et quand je parle à cette jeune génération de 17, 18, 19 ans, ils en ont marre d'être jugés parce qu'ils sont juifs, musulmans, athées ou chrétiens, s'insurge Kev Adams. J'aimais bien l'école primaire pour ça parce qu'on jouait tous ensemble, les musulmans, les juifs, les chrétiens, ceux qui étaient chinois, ceux qui étaient d'origine africaine et on s'en foutait de savoir qui était contre qui et qui était pour quoi. De temps en temps j'aimerais retourner à l'école primaire..."

L'intervention de Kev Adams est à découvrir à la 57ème minute sur la vidéo ci-dessous :

BHL dans On n'est pas couché
Dans cette vidéo : Kev Adams