Courtney Love dézingue la future série sur la sex-tape de Pamela Anderson

Lily James et Sebastian Stan dans la série "Pam et Tommy"
Lily James et Sebastian Stan dans la série "Pam et Tommy"
Dans cette photo : Pamela Anderson
Pas forcément connue pour ses propos modérés (et c'est tant mieux), la rockstar grunge Courtney Love a incendié une série qui, avant même sa diffusion, fait déjà polémique : "Pam & Tommy", le futur show de Hulu dédié à la sex-tape de Pamela Anderson.
A lire aussi

Narrer la relation entre Pamela Anderson et Tommy Lee, le batteur du groupe de rock Mötley Crüe, et plus encore la fuite de leur sex-tape, enregistrée durant leur lune de miel en plein milieu des années 90, voilà le synopsis pour le moins curieux de Pam & Tommy, la prochaine mini-série du réseau Hulu développée par le duo Evan Goldberg et Seth Rogen (binôme à l'écriture de comédies américaines populaires comme Supergrave).

Une mini-série particulièrement attendue, notamment pour qui s'impatiente de voir la jeune comédienne Lily James (Downton Abbey, Cendrillon, Baby Driver) méconnaissable en Pamela de l'époque Alerte à Malibu. Mais le projet, on s'en doute, est également touchy et sulfureux. Tant et si bien que certaines voix s'y opposent. Et parmi elles, non des moindres : celle de l'actrice et chanteuse grunge Courtney Love.

Amie de longue date de Pamela Anderson, l'artiste trouve l'initiative "vile". Mais ce n'est pas tout.

Une série qui fait jaser

Selon le magazine People, Courtney Love aurait également fustigé l'espace de quelques messages privés Facebook cette production télévisuelle qu'elle considère comme "scandaleuse". Pour l'ex-épouse de Kurt Cobain, la sex-tape à l'origine de cette fiction, et sa médiatisation dégradante pour Pamela Anderson, ne mérite guère une série consacrée. "La semaine dernière, on m'a demandé [dans le cadre de la série, ndlr] d'accorder l'utilisation de l'une de mes Unes de l'époque pour le magazine Rolling Stone et j'ai répondu : Putain, non", poursuit encore la chanteuse.

Courtney Love est donc particulièrement choquée par ce projet qui, à la lire, ne fera que réveiller le "traumatisme complexe" subi par son amie de longue date, Pamela Anderson. "Tous mes sentiments vont à 'Pammy'. Et honte à Lily James", aurait achevé l'ancienne leadeuse du groupe Hole.

Love n'est pas seule à guetter cette mini-série d'un oeil plutôt perplexe - doux euphémisme. Il y a fort à papier que Pamela Anderson elle-même, si elle ne l'a pas encore exprimé ouvertement dans les médias jusqu'ici, n'éprouve guère d'affection pour le projet. En 2015, rapporte le site Refiney29, elle revenait sur le scandale médiatique et juridique phénoménal suscité par la diffusion de ces images privées. Et déclarait, amère : "A l'époque, j'étais enceinte de sept mois et je pensais que cette affaire affecterait ma grossesse, à cause de tout ce stress engendré, et j'ai dit: 'Je n'irais plus au tribunal désormais. Je ne veux plus parler de mon vagin en public". Une fatigue qui s'éprouve encore aujourd'hui. "Cette affaire a détruit la vie de mon amie Pamela", a poursuivi en ce sens Courtney Love.

De quoi s'interroger sur la légitimé de la déjà décriée Pam & Tommy, dont la diffusion est prévue pour 2022.