Par amour, les gens sont prêts à beaucoup de choses... sauf à ça !

Voici ce que les gens ne sont pas prêts à faire par amour
Voici ce que les gens ne sont pas prêts à faire par amour
Que seriez-vous prête à faire par amour ? Des chercheurs britanniques se sont posés la question et ont découvert que si la plupart des gens étaient prêts à déménager à l'autre bout du pays pour l'être aimé, il y a une chose qu'ils sont nombreux à refuser d'abandonner... et ça concerne directement leurs assiettes.
A lire aussi

Souvenez-vous de cet épisode de Sex and The City (mais si, puisez bien dans votre mémoire). Parce qu'elle est tombée sous le charme d'Aidan, Carrie est prête à tout, même à arrêter de fumer. Bon, sa mauvaise habitude ne met pas longtemps à revenir au galop. Mais le geste est bien là et surtout il a un sens. Par amour, on accepte parfois de faire des sacrifices. Reste à savoir lesquels...

YouGov, une société internationale d'étude de marchés basée au Royaume-Uni, a mené une étude sur 1 652 de ses utilisateurs. Le but bien sûr : savoir ce qu'ils étaient prêts à changer ou non pour leur compagnon. Les résultats sont assez cohérents. Dans la catégorie : "Pour toi mon amour, je serais prêt à tout" ils sont ainsi 73% à accepter de déménager (à l'intérieur du territoire) et 49% à accepter de partir vivre à l'étranger. 45% d'entre eux se disent prêts à arrêter de boire (c'est bête, les couples qui boivent ensemble sont apparemment les plus heureux), tandis qu'ils sont 66% à dire qu'ils accepteraient d'arrêter de fumer si l'autre le leur demandait.

C'est cela oui...
C'est cela oui...

Dans la catégorie, "faut pas abuser non plus"

Partir à l'autre bout du monde parce qu'on a des papillons dans le ventre ? Pas de problème. Mais attention, même les gestes d'amour ont leur limite. Ainsi, l'étude rapporte que 85% des gens ne sont pas prêts à changer de religion, tandis qu'ils sont 71% à refuser de mettre un terme à une amitié pour les beaux yeux de l'autre. Jusque-là, rien de bien anormal donc.

Pour trouver ce qui a vraiment le don d'offusquer les gens, c'est finalement vers leur assiette qu'il faut se tourner. Car si par amour la plupart d'entre nous sont prêts à beaucoup de choses, 62% des personnes interrogées ont affirmé qu'elles ne pourraient pas devenir... végétariennes pour l'autre. Voilà. La clope ? OK. La binouze ? D'accord. Mais tu touches à mon morceau de steak et on verra bien si tu tiens vraiment à ta vie.

Loin d'être le ciment du couple, la nourriture aurait donc plutôt le pouvoir de causer quelques drames. Mais est-ce vraiment étonnant lorsqu'on sait que la majorité des hommes et des femmes aiment autant manger que faire l'amour ? Si le sexe est bon pour notre relation, n'oublions jamais les bienfaits d'un bon plat de spaghettis.