3 façons de rendre la position de la cuillère plus excitante

Voici comment rendre son heure de gloire à la position de la cuillère
Voici comment rendre son heure de gloire à la position de la cuillère
Pas très sexy, la cuillère ? On vous explique comment pimenter la position.
A lire aussi

On associe forcément la position de la cuillère à la flemme du dimanche matin, quand on a clairement envie de l'autre mais pas aussi franchement envie de bouger - la cuite qu'on s'est tapée la veille rendant chaque mouvement terriblement laborieux. C'est aussi celle vers laquelle on se tourne (ou pas) quand on veut du sexe vanille, ou l'art de faire l'amour langoureusement, doucement et sûrement. Sauf que dans certains cas, on penche davantage vers un rapport disons bestiale qu'un coït suave (la vie n'est pas toujours un long fleuve tranquille). Et à cette occasion, rares sont ceux et celles qui associent la cuillère à leur pulsion. A tort. Car si sa réputation crie plutôt "lent et chiant" que "septième ciel", il existe bel et bien des façons de pimenter l'histoire.

A en croire Women's Health, on compte ainsi 4 points cruciaux à aborder. D'abord, tout est une histoire de toucher. Vous êtes là, allongée dos à votre partenaire, les jambes que l'on peut facilement écarter, le clitoris et le vagin que l'on peut facilement caresser/pénétrer. Laissez-le ou la faire, en l'accompagnant pour la guider si besoin. Un massage spécial qui aura de quoi faire monter l'excitation, assure le site. Deuxième point : misez sur le lubrifiant. "Le lubrifiant améliore les rapports sexuels, un point c'est tout", poursuit Women's Health, qui semble plutôt convaincu de l'utilisation de l'accessoire. En même temps on ne va pas se mentir : plus on mouille, mieux c'est.

Ensuite, c'est le moment d'utiliser vos hanches. Adoptez le même rythme que l'autre, accélérez la cadence, ralentissez le jeu ; bref, ajoutez un peu d'action à la scène. Et dernier conseil : le jeu de jambes. "Soulevez-en une vers le plafond, pliez-en une et placez votre pied sur votre autre tibia, pliez les deux genoux de façon drastique. Tous ces rebondissements changeront la sensation de plénitude en vous", affirme le média.

Il n'y a plus qu'à le vivre pour le croire. Et pour ça, on vous a listé 3 façons de twister la position avec entrain.

1- La cuillère à l'envers

En fin de compte, ce qu'on recherche pendant la cuillère est plus la proximité avec l'autre que le fait d'être réellement dos à ventre. On peut donc facilement se retourner pour tenter une nouvelle expérience, qui promet une pénétration d'autant plus intense. Comment ? En pivotant notre corps pour face à notre partenaire, puis en tirant le sien près de nous lorsqu'il ou elle passe à l'action. On entrelace nos jambes, on en lève une, on accorde nos va-et-vient, et on sent nos respirations devenir plus haletantes à mesure que l'orgasme se profile.

2- La demi-cuillère

Certain·es diront qu'il s'agit d'une version améliorée du missionnaire, il n'en est rien. Et après tout, l'appellation l'emporte-t-elle vraiment sur le plaisir ? On ne pense pas. Puisque rien ne vaut l'expérience par soi-même, autant tester avant de parler. On se place donc sur le dos en levant notre jambe gauche à un angle de 90 degrés (environ, personne ne va mesurer) afin qu'il ou elle puisse se glisser au milieu, en restant positionné de côté, et entrer en nous avec son sexe, ses doigts voire un sextoy. Women's Health précise que nos jambes formeront "les dents d'une fourchette". Si la description n'a rien d'excitant, les sensations sont, elles, réellement inoubliables.

3- La cuillère assise

Parce que la cuillère ne se doit pas forcément d'être effectuée allongée, on peut aussi tenter l'alternative assise (en bord de lit, ça ne demande pas trop d'effort). Même sensation d'"emboîtement", même accès à votre clitoris par derrière, mêmes souffles brûlants de votre partenaire dans votre cou. La seule différence : vous prenez le contrôle et le ou la graciez de votre déhanché jusqu'à l'extase - sans oublier de placez sa main là où il faut. Vous avez chaud ? Nous aussi.