Pourquoi ne veut-il pas faire l'amour ce soir ?

Couple en froid sous la couette
Couple en froid sous la couette
Votre homme vous fait le coup de la fameuse migraine ou s'endort avant même que vous n'ayez rejoint sa couche ? Voici quelques raisons susceptibles de justifier ce désir d'abstinence.
A lire aussi

1 - Les disputes

Si l'on a coutume de dire que les réconciliations se font souvent sur l'oreiller et que les disputes sont saines pour le couple, on peut concevoir qu'un homme énervé n'ait pas toujours envie de mener au septième ciel celle qui est la cause de son courroux. Alors, autant tâcher de désamorcer le conflit au plus vite car cela pourrait bien s'étendre sur le long terme, donnant ainsi lieu à une disette sexuelle forcée...

2 - Le malaise

Avec tort ou raison, il a cru déceler au cours de vos derniers rapports sexuels que vous aviez vécu cela comme une corvée et que vous n'aviez qu'une hâte : en finir. Vexé et se sentant comme mal-aimé, c'est sans grand étonnement, qu'il n'a depuis lors plus spécialement envie de vous sauter dessus. S'il s'agit d'une mauvaise interprétation de sa part, faites-le lui savoir, et s'il a vu juste, parlez-en pour ne pas sombrer dans l'abstinence longue durée. La communication est la base d'une relation (sexuelle) épanouie.

3 - La dépression

Si tel est le cas, il viendra rarement vous en parler. En revanche, sa libido s'en ressentira immédiatement. Certains signes peuvent vous aider à savoir si son refus de venir s'agiter avec vous sous la couette est lié à un tel mal-être : il passe tout son temps libre avachi devant la télé ? Dort plus que de raison ou au contraire souffre d'insomnie ? Il a pris du poids ? Essayez d'ouvrir le dialogue avec lui et de comprendre les raisons de sa déprime afin de l'aider à aller mieux. Il vous remerciera peut-être en vous offrant le fameux câlin que vous attendiez !

4 - Les enfants

Entre le boulot et les enfants, il y a des soirs où la simple idée de rejoindre le lit conjugal relève de la délivrance. Hélas, monsieur est lui aussi tellement claqué par sa journée qu'il n'a pas la force de se lancer dans un coït, même bref. L'appel douillet du lit a eu raison de votre sex-appeal.

5 - Les complexes

Comme il peut nous arriver de nous sentir mal dans notre peau à cause de quelques kilos surgit de nulle part ou de notre rasoir parti faire l'école buissonnière, nos hommes sont aussi parfois sujets aux complexes. Il se peut que sa salle de sport ayant fermé les portes au début de l'été (oui mais de quelle année ?), il ait accumulé une petite bedaine qui le gêne. S'il avait l'habitude de dormir nu et qu'il garde désormais son t-shirt ou refuse de se balader torse nu à lumière découverte, cela peut vous mettre sur la voix. Et vous inciter à le rassurer quant à son corps d'apollon.

6 - L'infidélité

Loin d'être la première explication logique, l'infidélité fait néanmoins partie des causes potentielles justifiant un désir d'abstinence sexuelle de la part de votre partenaire. Evidemment, avant de décréter que c'est le cas sans laisser à votre partenaire le bénéfice du doute, menez l'enquête. Cache-t-il son téléphone ? Vous couvre-t-il de fleurs et de cadeaux sans raison ? A-t-il des réunions inhabituellement calées le week-end ou en soirée ? Évidemment, si vous trouvez une capote usagée sous le lit, vous pouvez sauter la case "bénéfice du doute".

7 - Le stress

Argent, travail, éducation des enfants, voilà qui peut engendrer une bonne dose de stress chez votre homme. Or, stress et libido ne font pas bon ménage. La nuit, il risque de cogiter à ce qui le tracasse durant la journée et pendant ce temps-là son désir sexuel se fait la malle. Et votre orgasme potentiel avec.

8 - La fatigue

Il vous trouve toujours aussi sexy, c'est seulement que ce soir il est éreinté de fatigue. Tout comme cela vous arrive parfois aussi. Tant que ça reste ponctuel, il n'y a aucune crainte à avoir. Profitez donc d'une bonne nuit de sommeil pour vous préparer à une éventuelle séance de rattrapage sous peu. Si elle n'arrivait pas, vous pourrez commencer à suspecter l'une des causes précédentes.