Subversion, sexe, féminisme : 8 romans érotiques à savourer en confinement

"Lady Chatterley", un classique de l'érotisme.
"Lady Chatterley", un classique de l'érotisme.
Non, la littérature érotique, ce n'est pas juste "Cinquante nuances de Grey", et encore heureux. Ce sont aussi des romans sulfureux, sexy et féministes. Et ils vous attendent d'ores et déjà en format eBook.
A lire aussi

Ennui et anxiété vous travaillent durant cette période de confinement ? Et à force de passer le temps, vous avez déjà épuisé les plateformes de pornographie féministe en ligne ? Pas de panique, une forme d'expression tout aussi libre et stimulante n'attend que vous : la littérature érotique. Mais attention, pas n'importe laquelle. Sur le web se diffusent en format eBook des récits aussi sensuels qu'inspirants, entremêlant empire des sens et sensibilité féministe. Des romans à télécharger histoire d'enrichir sa bibliothèque numérique... et son imaginaire.

"L'amant de Lady Chatterley" de D.H Lawrence

"L'amant de Lady Chatterley", un classique inégalé.
"L'amant de Lady Chatterley", un classique inégalé.

Une femme bourgeoise en manque de passion(s). Un garde-chasse sauvage. Des émois fougueux. La beauté pastorale de la campagne anglaise. Vous connaissez la chanson : oeuvre la plus connue et encensée de D.H Lawrence (malgré un passif sulfureux), L'amant de Lady Chatterley est un classique de la littérature érotique et de la littérature tout court, dont les déclinaisons à l'écran oscillent entre le kitsch pas très avouable (la version vintage de Just Jaeckin avec Sylvia "Emmanuelle" Kristel) et la subtilité des sens (lorsque Marina Hands prête ses traits à l'héroïne). Raison de plus pour en revenir aux racines-mêmes de ce récit d'épanouissement.

A télécharger ici.

"June" de Virginie Bégaudeau

"June", roman érotique féminin et féministe.
"June", roman érotique féminin et féministe.

"C'est une littérature écrite par des femmes, avec des fantasmes de femmes et pas avec les clichés de la littérature patriarcale. Il y a des hommes dans ce roman mais ils ne sont pas là pour dominer, pour traiter les femmes en objet. Ce sont des femmes libres qui ne sont ni jugées ni moralisées". C'est avec ces mots que l'autrice Virginie Bégaudeau définit June, cette histoire d'amour américaine entre deux femmes au coeur des années soixante-dix. Plus que la fameuse "libération sexuelle" de cette époque, c'est une émancipation créatrice que quête la romancière : parler de sexualités et faire vibrer la sensualité loin des fantasmes phallocrates. On approuve !

A télécharger ici.

"Passion simple" de Annie Ernaux

La littérature sensuelle et inspirante d'Annie Ernaux.
La littérature sensuelle et inspirante d'Annie Ernaux.

Une narratrice, amoureuse. Un homme, marié. Entre les deux, le feu qui prend au corps, celui des sentiments et des relations charnelles. Chez Annie Ernaux, plus que la "passion", c'est avant tout l'écriture qui semble "simple", si naturellement puissante et juste lorsqu'il s'agit de saisir les émois féminins, sans fioritures. "Je calculais combien de fois nous avions fait l'amour. J'avais l'impression que, à chaque fois, quelque chose de plus s'était ajouté à notre relation mais aussi que c'était cette même accumulation de gestes et de plaisirs qui allaient nous éloigner l'un de l'autre. On épuisait un capital de désir". L'érotisme enlace toujours le spleen. Une liaison fatale.

A télécharger ici.

"La femme de papier" de Françoise Rey

"La femme de papier", un indispensable du genre.
"La femme de papier", un indispensable du genre.

"Il y a un quart d'heure, j'ignorais totalement que j'avais un sexe...". Impossible d'évoquer la littérature érotique hexagonale sans effeuiller La femme de papier, le best-seller de Françoise Rey. Journal de bord des fantasmes de sa protagoniste, ce récit met les désirs et le plaisir féminins au coeur-même du processus créatif, entre troubles, confessions, lyrisme épistolaire et contradictions fiévreuses. Plus de trente ans après sa sortie, cet ouvrage intime n'a rien perdu de son aura subversive.

A télécharger ici.

"Le goût du baiser" de Camille Emmanuelle

La littérature "young adult" riche de sens de Camille Emmanuelle.
La littérature "young adult" riche de sens de Camille Emmanuelle.

"Mes doigts et son sexe emprisonnent ma chatte gonflée de plaisir. Nos corps pulsent. Longtemps. En cadence. Tchac, tchac, tchac... ça percute à l'unisson comme une machine vivante. On écoute nos corps. Mon corps... il est entier, enfin". Attention, rareté : plus sensuel que consensuel, Le goût du baiser de Camille Emmanuelle investit une littérature pour adolescents trop conventionnelle en énonçant "la chose" sans provoc' ni perversion. En résulte un récit cru mais jamais cucul à destination des jeunes adultes, faisant fi des tabous (en évoquant aussi bien l'injonction à la fellation que la masturbation féminine) avec une modernité pas simplement stylistique, mais militante.

A télécharger ici.

"Sex in the kitchen" d'Octavie Delvaux

Octavie Delvaux, pour une littérature érotique différente.
Octavie Delvaux, pour une littérature érotique différente.

Octavie Delvaux est de ces (rares) autrices d'histoires érotiques à être parvenues, ces dernières années, à conquérir un public "pop" sans vriller à l'eau de rose. Au contraire, le langage qu'elle emploie dans Sex in the kitchen (l'histoire de Charlotte, une maquettiste et blogueuse de vingt-huit ans), est trash et frontal, et son imagination aussi bien débridée par les fantasmes qu'elle met en scène que par l'humour qui recouvre le tout. "Dans beaucoup de textes érotiques, ce sont les femmes qui se soumettent aux fantaisies sexuelles des hommes. Or, ici, c'est l'homme le chevalier servant sexuel", explique-t-elle. Et ce n'est pas trop tôt.

A télécharger ici.

"Amour dans une petite ville" de Wang Anyi

"Amour dans une petite ville", incontournable de la littérature chinoise.
"Amour dans une petite ville", incontournable de la littérature chinoise.

"Ils ignorent ce qu'on appelle l'amour, ils savent simplement qu'ils ont un besoin irrépressible l'un de l'autre". En pleine Révolution Culturelle, deux amants s'ébattent pendant que l'histoire de Chine s'écrit. Saluée à maintes reprises pour ses oeuvres (elle fut faite Chevalier de l'ordre des Arts et des Lettres en 2013), la romancière chinoise Wang Anyi se distingue par l'impudeur avec laquelle elle narre les corps à corps provoqués par l'éveil du désir : avec un goût prononcé pour les détails (exacerbés) et les sensations vives. Un voyage organique.

A télécharger ici.

"Emmanuelle" d'Emmanuelle Arsan

"Tout temps passé à autre chose qu'à l'art de jouir, entre des bras toujours plus nombreux, est un temps perdu". On ne peut guère faire plus clair que le style d'Emmanuelle Arsan, entrée dans la légende avec le succès de son roman (et sa saga) Emmanuelle, épopées du sexe orgiaque aux adaptations cinématographiques tout autant glosées. Histoire de ne pas limiter ce classique du genre au fameux fauteuil en osier ou aux mots doucereux de Pierre Bachelet, rien de tel que de se replonger dans l'oeuvre originelle. Laissez-vous tenter.

A télécharger ici.