Un journaliste de la BBC licencié après un tweet raciste sur le royal baby

Un journaliste licencié après un tweet jugé raciste sur le Royal Baby
Un journaliste licencié après un tweet jugé raciste sur le Royal Baby
A la naissance du fils du duc et de la duchesse de Sussex, Danny Baker, présentateur radio de BBC 5 Live, avait publié une photo d'un couple qui tient la main à un bébé singe en costume. Son tweet jugé raciste, il a été renvoyé par le média britannique.
A lire aussi

Le lundi 6 mai est né Archie Harrison Mountbatten-Windsor, le fils du prince Harry et de Meghan Markle, duc et duchesse de Sussex, 7ème dans l'ordre de succession au trône et arrière-petit-fils de la reine Elizabeth II. Une nouvelle qui a été suivie à travers le monde avec un intérêt certain, et qui a reçu de nombreux messages de félicitations. Mais pas uniquement.

Danny Baker, présentateur radio pour BBC 5 Live, a quant à lui décidé d'accueillir la nouvelle en publiant une image sur Twitter qui a entraîné une vive polémique. On y voyait un couple descendant les marches d'un perron, habillés avec des tenues élégantes, qui tiennent la main à un bébé chimpanzé portant un costume. En légende, il avait écrit : "Le royal baby quitte l'hôpital".

Accusé de comparer l'héritage afro-américain de Meghan Markle à un singe par de nombreux·ses internautes, il a supprimé le post et publié un message d'excuses. "Sincères excuses pour la stupide photo de blague irréfléchie de tout à l'heure", peut-on lire.

Jeudi 9 mai, il a annoncé avoir été remercié par son employeur dans ce qu'il décrit comme un "coup de téléphone pompeux de fausse gravité". Devant chez lui, il s'adresse à la presse en certifiant que sa blague était certes stupide, mais pas raciste, comme le rapporte 20 minutes.

Pour le porte-parole de la BBC, le journaliste a fait preuve d'"une grave erreur de jugement qui va à l'encontre des valeurs que nous voulons incarner en tant que station de radio". Et d'ajouter "Danny est un animateur brillant mais ne présentera plus d'émission hebdomadaire avec nous".

Ce n'est pas la première fois que le couple royal est confronté au racisme. Avant leur mariage, Meghan et Harry s'étaient exprimé·es via un communiqué du palais de Kensington en dénonçant les innombrables commentaires auxquels ils avaient dû faire face sur les réseaux sociaux. En mars 2019, CNN avait comptabilisé 5200 tweets racistes à l'encontre de Meghan Markle en deux mois, provenant d'une poignée de trolls haineux.