Salma Hayek va donner "une voix aux seins" dans une série

Salma Hayek va donner "une voix aux seins" dans une série
Salma Hayek va donner "une voix aux seins" dans une série
Dans cette photo : Salma Hayek
Le prochain projet de Salma Hayek ? Adapter en série un livre sur la vie d'une femme de 40 ans qui découvre que sa poitrine lui parle. Un scénario comique sur fond de message forcément émancipateur.
A lire aussi

L'idée est partie du prochain livre - annoncé comme un futur best-seller - de Leslie Lehr, autrice récompensée et survivante du cancer du sein. Un ouvrage intitulé A Boob's Life: How America's Obsession Shaped Me... and You à paraître le 2 mars, qui relate le quotidien de la protagoniste, une femme de 40 ans nommée Leslie. Et notamment de sa relation avec sa poitrine, qui lui parle.

Un récit "tour à tour drôle et déchirant", assure son éditeur, explorant à la fois les joies et les dangers inhérents à la vie dans le corps d'une femme, d'un point de vue personnel comme historique. Résolument moderne, donc. Et ce potentiel n'a pas échappé à l'actrice Salma Hayek, qui a décidé d'en faire l'adaptation en format série pour HBO Max avec sa maison de production Venturosa (Ugly Betty, Frida). Une interprétation emprunte d'émancipation féminine et de féminisme - aux références issues des combats passés comme présents.

Qualifiant la chaîne et son choix de développer le show de "perspicace et audacieux", Salma Hayek s'est confiée auprès du média Deadline sur les messages qu'elle souhaite faire passer à travers ce projet. Et ceux-ci sont éminemment politiques.

"Dans A Boob's Life, nous utilisons les seins comme une métaphore du jugement constant auquel les femmes sont soumises, créant une sensation collective que quoi que nous fassions, nous ne sommes jamais assez. Dans cette série, nous donnons une voix aux seins, afin qu'ils nous emmènent dans la vie d'une femme par cette perspective unique que nous n'osons souvent pas voir." Inspiré et inspirant.

"J'ai 54 ans et travaille plus que jamais"

"Donner une voix aux seins", une volonté puissante signée d'une comédienne qui n'en est pas à sa première prise de parole libératrice. En mai 2020, elle célébrait ses cheveux blancs. A l'occasion de la promotion du film Bliss, diffusé sur Amazon Prime depuis le 5 février, elle est également revenue sur l'âgisme et le racisme qui sévissent lourdement à Hollywood.

"Je pense qu'il y a de la discrimination par l'âge partout", dénonce-t-elle dans une vidéo pour l'agence de presse américaine Associated Press. "On m'a d'abord dit que je ne travaillerais jamais dans cette ville : 'Nous ne voulons pas d'actrices mexicaines. Si vous parlez, ils vont juste se souvenir de leurs femmes de chambre.' [...] Puis on m'a dit : 'OK, vous expirez à 35 ans, vous ne travaillez plus'. Et maintenant, j'ai 54 ans et je travaille plus que jamais. J'ai deux autres films à sortir cette année."

Une revanche victorieuse sur un fléau encore profondément ancré dans l'industrie du cinéma. Heureusement, avec des stars comme Salma Hayek aux commandes, les lignes sont en bonne voie pour bouger. Enfin.