La levrette, l'alliée des femmes enceintes

Position sexuelle pour femme enceinte
Position sexuelle pour femme enceinte
Vous êtes enceinte, avez des envies de sexe torride au quotidien et ne savez plus que faire de l'énorme ventre que vous vous trimbalez depuis de nombreuses semaines ? Vous êtes au bon endroit. Notre solution pour concilier cul et grossesse : la levrette.
A lire aussi
Energie Femmes, le réseau pro bienveillant pour prendre sa carrière en main
News essentielles
Energie Femmes, le réseau pro bienveillant pour prendre...

Tomber enceinte, quand on désire le bébé, c'est génial. Mais ça vient aussi avec pas mal d'effets secondaires. Nausées, bouffées de chaleur, reflux gastriques, et bien d'autres petits cadeaux que la vie (littéralement) se plaît à nous offrir. Heureusement, on peut aussi bénéficier de pulsions sexuelles de folie, qui mènent généralement à un orgasme intense une fois qu'on a rejoint notre partenaire pour assouvir nos désirs les plus chers.

Ça nous prend n'importe quand, on rêve de plans à plusieurs, de coïts dans des lieux insolites. Seul problème : on doit aussi gérer le fait qu'on peut à peine se déplacer. Faire l'amour alors qu'on attend un enfant peut s'avérer plus acrobatique que prévu, surtout lorsque la boule souvent tendue qui nous sert de ventre empêche un paquet de positions sexuelles. Et je parle en connaissance de cause.

Moi qui suis très friande de la position qu'on pratique allongé·es sur le ventre (sorte de cuillère meet missionnaire arrangé), j'ai rapidement réalisé qu'il fallait que j'abandonne l'idée pour les prochains mois à venir. Si je m'en sortais vaguement avec un coussin placé à la va-vite pour surélever mon ventre au début, la croissance abdominale m'a rattrapée.

Alors j'ai réfléchi à quelle position pouvait me faire jouir en toute liberté, même avec ma progéniture dans le bide. La réponse m'est apparue comme une révélation divine - l'auréole angélique en mois : la levrette.

Ventre (presque) à terre et fesses en l'air

A quatre pattes, non seulement les sensations seront plus fortes (par derrière, la pénétration vaginale confère des avantages sensoriels non négligeables), mais on a aussi l'impression de retrouver son corps d'antan. Pas d'écrasement malencontreux, pas de perte d'équilibre due à un poids plus proéminent vers l'avant de notre corps auquel on n'est pas tout à fait habituée. On a juste à attendre, les fesses en l'air que notre moitié rentre en nous avec son pénis ou un sextoy, pour notre plus grand plaisir.

Côté praticité de la chose, on conseillera une technique très simple pour se mettre en position : on s'installe d'abord à genoux, puis on se penche sur ses bras tendus. On entrouvre légèrement les jambes et on essaie de cambrer un tout petit peu le dos, pour offrir à celui ou celle qui partage notre lit un angle d'attaque optimal.

Ensuite, on accompagne ses mouvements d'un va et vient qui ne manquera pas d'amplifier le ressenti de l'expérience. Un conseil pour davantage de frissons : écarter les cuisses tout en accentuant votre croupe. Faites-nous confiance, c'est encore mieux que ça en a l'air. Et non, aucune chance que son pénis ne touche le foetus.