Les pierres et cristaux peuvent-ils nous aider à mieux dormir ?

Comment les pierres nous aident à mieux dormir
Comment les pierres nous aident à mieux dormir
La lithothérapie fait des émules, c'est peu de le dire. Stress, anxiété, bien-être en général : le pouvoir des pierres et des cristaux n'aurait pas d'égal. Même au lit, puisqu'en placer autour de soi quand on s'endort favoriserait un sommeil réparateur. On vous explique.
A lire aussi

Sur la Toile, les articles qui listent les "meilleurs cristaux pour dormir" se comptent par dizaines. La plupart du temps, on y trouve des avis dithyrambiques d'expert·e·s et d'adeptes du rituellithothérapique, ainsi que des adresses où les dénicher pour goûter à quelques heures précieuses - car trop rares - dans les bras de Morphée. Le message est grosso modo le suivant : glisser une améthyste, une sélénite ou une sodalite à côté de soi quand on ferme les yeux garantirait une nuit paisible. Ou en tout cas, favoriserait clairement la relaxation. Alléchant.

La raison ? L'énergie que ces pierres dégagent oeuvrerait à apaiser l'espace dans lequel on se couche. Et par la même occasion, notre corps et notre esprit. "Les cristaux sont incroyablement puissants", affirme Tori Boughey, coach de vie, dans les colonnes de Glamour. "Ils peuvent complètement transformer le paysage énergétique d'une pièce. Si l'énergie de votre maison est mauvaise, cela va affecter la façon dont vous interagissez avec votre espace et votre sommeil. Placer des cristaux dans votre chambre à coucher modifiera l'atmosphère pour la rendre plus paisible et plus calme afin de vous assurer une nuit reposante."

Des vertus qui, dans un quotidien tourmenté par nombreux éléments, invitent à remplacer nos doudous habituels par ces minéraux aux propriétés multiples. Et ce, pour gagner en sérénité. Marche à suivre et témoignage d'une habitude holistique qui gagne en popularité.

"Je dors avec une pierre sur la poitrine"

Irène Olczak, fondatrice de Paulette Magazine, s'est intéressée aux pierres et à ce qu'elles pouvaient lui apporter il y a deux ans et demi, alors qu'elle co-lançait Eso Paris, un projet en lien avec l'ésotérisme, le monde de l'invisible et l'énergétique. Elle nous confie être venue à en utiliser une la nuit un peu par hasard. Une labradorite, précisément, qui fait "la taille d'un poignet fermé" et qu'elle a ramené de Turquie.

"J'ai commencé à la mettre à côté de moi et à dormir avec comme un doudou", décrit-elle. "Au départ sous mon oreiller, et ensuite, sur la poitrine." Un automatisme qu'elle n'explique pas vraiment, mais dont l'effet semble puissant. "C'est comme si je sentais que son pouvoir m'apaisait, et désormais, ça me parait très bizarre de dormir sans."

Pour autant, elle l'assure, elle "ne ritualise rien". Aux explications derrière le phénomène, elle préfère d'abord l'intuition. Suivre la sienne, exactement, qui la trompe rarement. Elle recommande d'ailleurs aux novices "d'aller vers la pierre qui nous attire, c'est peut-être ce dont on a besoin à ce moment-là." Et détaille : "quand tu la poses dans ta main, tu vas ressentir des choses et ressentir si c'est agréable ou pas." Une façon de se faire confiance et d'apprendre, en toute liberté, ce qui est bon pour nous.

Si en revanche, le cadre nous correspond davantage, quelques étapes dictées par des spécialistes peuvent nous guider.

Placer, méditer, fixer une intention

Dormir avec des pierres ou cristaux : la clé d'un meilleur sommeil ?
Dormir avec des pierres ou cristaux : la clé d'un meilleur sommeil ?

Pour Heather Askinosie, cofondatrice de la boutique Energy Muse, ça commence par se préparer au coucher. "Une fois que vous avez rangé votre téléphone, tiré les rideaux et éteint la lumière, sortez votre pierre et maintenez-la contre votre corps", conseille-t-elle à Refinery29. "Vous pouvez méditer en la tenant dans vos mains ou simplement vous asseoir avant de la remettre en place [sous l'oreiller ou sur la table de chevet] et de vous mettre sous les couvertures. L'objectif est de trouver un endroit dans votre chambre où vous ressentirez le plus clairement ses effets."

Prendre un moment pour "se détendre et s'éteindre", souligne de son côté Tori Boughey, permet forcément à son cerveau de se mettre sur pause et dans "un état de paix" avant de dormir. Ensuite, tout se joue dans l'intention que l'on décide de fixer. On respire profondément en fermant les yeux et on réfléchit à ce qui pourrait nous empêcher de passer une bonne nuit de sommeil. Stress, chagrin, anxiété : le nommer participe à l'atténuer.

"Soyez à l'écoute de cette émotion, tenez votre cristal et fixez une intention", encourage la coach. "Exprimez-la de manière claire et concise, par exemple : 'Ce cristal m'aidera à mieux dormi', 'Ce cristal me détendra avant de me coucher', 'Ce cristal m'empêchera de me réveiller inquiet pendant la nuit'". Toutes les deux l'affirment : couplés à cette volonté spirituelle, les bienfaits des pierres ne seront que plus intenses. Reste à savoir laquelle choisir.

Quels cristaux pour quels effets

A chaque problématique son cristal. C'est en tout cas ce que recommande les pros. Pour mettre un terme à notre manie de ruminer par exemple, on tente le sélénite. Son énergie nous débarrasse d'un flot de pensées malsain, assure Tori Boughey, apportant avec elle un sentiment de calme nécessaire et salutaire. On lâche prise, on pardonne et on s'affranchit de tracas qui nous hantent depuis un moment. Réjouissant.

Pour les insomniaques, préférez la sodalite, poursuit-elle encore, qui influe positivement sur le stress et le fait de perdre du temps et de l'énergie sur les petites choses de la vie. Un chagrin d'amour nous empêche de fermer l'oeil ? On glisse un quartz rose sous son oreiller, afin de libérer les sentiments et les souvenirs blessés, tout en encourageant le self-love et à terme, quand on sera prêt·e, le pardon.

Et puis, pour celles et ceux qui auraient besoin d'avoir recours aux grands moyens, on s'en remet à l'améthyste. "L'une des plus puissantes", estime la spécialiste, tant elle se connecte directement à l'esprit, diminuant considérablement les émotions négatives, voire la dépression et l'anxiété. Exactement ce qu'il nous faut en ces temps tourmentés.

Alors, vivement la nuit.