Strawberry Honey, ou comment le blond cuivré va nous séduire cette année

Strawberry Honey, la nouvelle lubie coloration des réseaux
Strawberry Honey, la nouvelle lubie coloration des réseaux
Pas loin du blond vénitien - mais plus anglicisé donc apparemment plus stylé -, le Strawberry Honey a la cote en ce début de janvier.
A lire aussi
Pas d’augmentation de salaire significative pour les cadres cette année
argent
Pas d’augmentation de salaire significative pour les...

Ce qui est bien (ou pas) avec les réseaux sociaux, c'est qu'on peut faire de n'importe quelle nuance pseudo-innovante une tendance instantanée. Comment ? Avec une belle mise en beauté et un nom à coucher dehors.

La preuve avec Strawberry Honey, littéralement "fraise miel", qui n'est ni le surnom coquin de Winnie L'Ourson, ni un nouveau parfum de préservatifs, mais bel et bien l'appellation de la nouvelle lubie cheveux que Pinterest a vu fleurir ces derniers temps - et qui serait en passe de devenir l'une des demandes les plus récurrentes dans les salons californiens.

Une sorte de blond-roux brillant, parfait pour celles qui hésiteraient vraiment très fort entre les deux teintes (dilemme existentiel, quand tu nous tiens !). En même temps, à voir les clichés dénichés en ligne, on comprend que ces chevelures de sirènes aux mèches parfaitement ondulées, lissées ou plaquées donnent envie.

C'est sûr que ça change du reflet mousseux qu'on se tape tous les matins dans le miroir, et qui fait davantage penser aux algues desséchées du littoral qu'aux anglaises des princesses sous-marines.

En plus de la couleur, on aura donc sûrement besoin de miser sur des cours de brushing pour arriver à recréer le résultat post-coiffeur depuis confort de notre salle de bain. Mais passons.

Cette merveille quasi gourmande se décline en plusieurs nuances, du blond chaud au vénitien qui se renie. Un éventail qui permet à chacune de trouver chaussure à son pied ou pot à son couvercle en fonction de sa carnation.

Ainsi, les peaux les plus pâles iront potentiellement vers un roux plus prononcé, tandis que les plus foncées se dirigeront davantage vers le blond. A moins que vous souhaitiez l'inverse, auquel cas, vous avez évidemment notre bénédiction. Car après tout, qui sommes-nous pour juger si vous êtes plutôt fraise ou miel ?