Pourquoi si peu de parité dans "Top Chef" ? Le chef Glenn Viel répond

Pourquoi si peu de parité dans "Top Chef" ?
Pourquoi si peu de parité dans "Top Chef" ?
Avec 15 candidats et seulement trois femmes, l'édition 2022 de l'émission "Top Chef", qui débute ce 16 février sur M6, ne sera toujours pas paritaire. Le nouveau juré Glenn Viel s'explique à ce sujet.
À lire aussi

Si ingéniosité et talent ne manquent pas parmi les candidats de Top Chef, certaines voix mettent cependant en évidence un manque certain : la parité. Exemple ? Cette année, on compte seulement trois femmes pour douze hommes parmi les participants de la célèbre émission culinaire diffusée sur M6 dès ce mercredi 16 février.

De quoi susciter bien des critiques sur les réseaux sociaux auxquelles a d'ailleurs réagi le nouveau juré de l'émission, le chef cuisinier triplement étoilé Glenn Viel. Dans les colonnes du Parisien, celui-ci a effectivement déclaré : "Si on pouvait avoir plus de femmes, on en prendrait plus".

Avant d'ajouter : "Mais ce n'est pas le problème, on parle avant tout de qualités culinaires. Pour moi, il n'y a pas de débat. Nous, on parle de cuisiniers, pas d'hommes ou de femmes". Un argument bien connu.

Pas de sexisme ?

L'absence de parité n'est donc pas vraiment un problème pour le chef, qui développe : "À titre personnel, quand je reçois un CV, ce qui m'intéresse, c'est le discours et les envies de la personne". La différence entre le nombre de participants et le nombre de participantes sélectionnés serait donc un pur hasard. Ou presque. "Il y a moins de femmes en cuisine que d'hommes, c'est un fait, et cette proportion est le reflet de notre profession aujourd'hui, elle n'est pas biaisée", détaille encore Glenn Viel.

Les trois candidates sélectionnées au sein de cette nouvelle saison de Top Chef sont Louise Bourrat, 27 ans, féministe, écologiste et adepte de la démarche zéro déchet, officiant dans le restaurant BouBou's à Lisbonne, Tania Cadeddu, 29 ans, native de Sardaigne, qui a oeuvré pour les restaurants étoilés du célèbre Gordon Ramsay et comme cheffe de partie au Ritz, et Lucie Berthier Gembara, 32 ans, propriétaire du restaurant Le Sépia, qui a notamment travaillé pour de grands chefs comme le triplement étoilé Gérald Passedat.