Qui sont les Business Angels et où les trouver ?

Qui sont les Business Angels et où les trouver ?
Qui sont les Business Angels et où les trouver ?
Lorsqu’on veut monter sa boîte et que les banques rechignent à nous prêter, il reste une solution : aller chercher un Business Angel (investisseur). Chef d’entreprise, cadre supérieur, ils sont plus de 10 000 en France à investir dans des entreprises innovantes. Qui sont-ils et comment les approcher ?
A lire aussi

En 2009, ils ont investi plus de 25 millions d’euros et ainsi permis à de nombreuses entreprises de voir le jour. Les Business Angels ont la fibre entrepreneuriale, le goût du challenge et croient dur comme fer aux potentiels des jeunes créateurs d’entreprise français.  

Qui sont les Business Angels ?
Le Business Angel investit une partie de son patrimoine dans une entreprise qu’il estime prometteuse. En plus de ce soutien financier, il met à la disposition de l’entrepreneur son expérience et son réseau. L’investisseur n’a pas de profil type mais fort à parier que dans la plupart des cas, c’est une personne qui a réussi professionnellement. Il peut s’agir d’un chef d’entreprise, d’un cadre supérieur qui a un certain patrimoine et qui peut investir entre 5000 et 200 000 euros par an, d’un entrepreneur à succès qui a envie de miser sur une jeune pousse, et qui peut mettre entre 50 000 et 500 000 euros. Les membres d'une même famille (family office) peuvent également investir conjointement sur un même projet.

Soutenir une entreprise à fort potentiel
Un Business Angel ne soutient pas n’importe quel type d’entreprise. Le projet dans lequel il investit doit être innovant au sens large. L’entreprise doit proposer soit une innovation technique, commerciale ou bien cibler un marché spécifique. Dans tous les cas, elle doit se destiner à une forte croissance. Le Business Angel peut intervenir à tous les stades de la vie de l’entreprise mais généralement, il l’aidera à se développer au démarrage de l’activité. Les Business Angels, seuls ou à plusieurs, peuvent investir entre 20 000 et 500 000 euros (la moyenne européenne est à 100 000 euros). Ils interviennent souvent après que l’entrepreneur ait obtenu un prêt et bénéficié de possibles aides ou de love money. Une fois l’opération financière réalisée, le Business Angel intègre le capital de la société. Il devient un « investisseur actif » dans la mesure où sans faire partie de l’entreprise, il joue un rôle en apportant son expertise et son carnet d’adresse.

Comment être sélectionné par un Business Angel ?
Les critères de sélection sont très stricts. L’entrepreneur doit envoyer une synthèse de son projet à un réseau de Business Angels. Si son dossier est présélectionné, il devra présenter son projet devant un comité de sélection avec un business plan. En moyenne, 1 projet sur 10 est retenu par le réseau d’investisseurs. Ces derniers décident des montants qu’ils vont investir. Ensuite le montage financier est réalisé et l’entrepreneur peut déposer les statuts de sa société. Pour trouver un Business Angel, l’entrepreneur peut se rendre sur le site de l’Association France Angels.org dans la rubrique « Trouver un réseau ». Pour favoriser la création d’entreprise au féminin, le réseau « Femmes Business Angels » met en relation des porteurs de projets avec des femmes Business Angels.

VOIR AUSSI

Semaine des Business Angels : investir dans une jeune entreprise
Trouver des financements